Déplacement d’un moulin à St Martin au Laërt en 1729


Gros de st Omer, arrentement (N° 2 et 6) du 01/07/1729 :

Messire Charles Dominique de LESTENDART marquis seigneur de Verchocq Pippemont Fontaine st Léger et autres lieux demt en son château audit Verchocq accorde à titre d’arrentement perpétuel et sans rachat ni remboursement à Christophe VIDOR meunier demt au Lart et Pétronille BLO sa femme une demi mesure de terre à labour séant au terroir dudit Lart à prendre dan une pièce de six mesures… pour y faire construire un moulin à vent à moudre blé moyennant 16 livres de rente et canon payable chacun an…

Lesdits VIDOR et sa femme seront tenus et ont promis de faire construire un moulin à vent sur ladite demi mesure de terre ou y placer le leur et le mettre en état et y faire construire une maison avec autres bâtiments à usage de leur demeure, sans qu’ils puissent avoir aucun porc pigeon poulet ni autres volailles.

De plus lesdits VIDOR et sa femme seront tenus de dédommager Jean François DUMILLON occupeur de ladite demi-mesure.

Photo 5416 accommodement 71 du 18/08/1729 (4E5/809)

Christophe VIDOR maitre meunier demt à St Martin au Laërt d’une part.

Cornil LOISEL, Jacques SAILLY, Nicolas François GROS et Pierre François GROS tous charpentiers demt en cette ville d’autre part.

Les seconds comparants ont entrepris de transférer le moulin dudit VIDOR audit St Martin au Laërt du lieu où il est sur une demi mesure de terre à labour près du chemin de Tatinghem dessous celui des tanneurs de cette ville, listant ladite demi mesure d’amont aux demoiselles DEWALLE, aboutant vers mer audit chemin, listant d’aval et aboutant du midi à monsieur le marquis de LESTENDART, duquel ledit VIDOR a acquis ladite demi mesure de terre.

Le moulin sera posé sur le bout nort de ladite pièce de terres contiguë ledit chemin.

Ils promettent de commencer à travailler en dedans huit jours et de continuer sans aucune interruption.

Ledit VIDOR sera tenu faire aplanir les terres pour conduire ledit moulin, où il passera à ses frais.

S’il y a quelques pièces de bois qui ne seront jugées bonnes au pied dudit moulin, il devra en livrer d’autres à ses frais pour les remplacer…

Il sera tenu aussi à ses frais à la maçonnerie pour les dés dudit moulin, livrer aussi aux ouvriers pendant ledit travail une tonner de bière et deux tonnes de petite bière.

Ledit VIDOR promet payer auxdits entrepreneurs 450 livres…

Les entrepreneurs promettent de garantir ledit moulin de toutes chutes et fractions, à peine de dédommager ledit VIDOR et de réfectionner le tout à leurs frais.

Si néanmoins ledit moulin venait à choir et tomber à cause de quelque tempête ouragan et mauvais vent, pour lors le dommage sera à la charge dudit VIDOR.

3 Commentaires

Classé dans moulins et meuniers

3 réponses à “Déplacement d’un moulin à St Martin au Laërt en 1729

  1. Pingback: Déplacement d’un moulin à St Martin au Laërt en 1729 | Rhit Genealogie - Genealogiste Familial Professionnel | Scoop.it

  2. LECOUFLE Jean-Marie

    Bonjour Monsieur j’ai été très intéressé par votre commentaire
    Faisant des recherches généalogique j’ai découvert que les Vidor font parti de mes ancêtres.
    Je sais que Christophe Vidor est décédé à St Martin le 22.07.1749 , que son fils Claude-Joseph est né à St Martin le 24.04.1719
    pas d’éléments sur la naissance de Chistophe ni le décés de Claude.
    Rien sur les Mariages avec Marie-Pétronille BLO et Marie-Joseph HALEINE
    Merci de me répondre
    Bonne Journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s