Un moulin à écorces pour les tanneurs de St Omer en 1729


Plusieurs actes, concernant l’achat et le déplacement d’un moulin pour les tanneurs.

Photo 5317 convention 33 du 05/05/1729

Jean Baptiste LEFEBVRE Me meunier demt au Hautpont faubourg de cette ville d’une part.

Les sieurs Guillaume François CARLIER Jacques VANDENDRIESSE et Jacques LONGUENESSE marchands tanneurs en cette ville d’autre part.

Le premier comparant ayant fait transférer le moulin qu’il avait ci devant sur les remparts de cette ville sur une langue de terre qui est dans les pâtures communes de cette ville, il vend au profit dudit corps de métier le susdit moulin.

Les maitres dudit métier vont le faire transférer dans tel endroit qu’ils trouveront convenir, aux frais dudit métier.

Tout ce qui est dudit moulin appendence et dépendance appartiendra audit corps du métier sans rien réserver, même jusqu’aux briques des fondations.

Vente moyennant 2375 livres de prix principal, 20 livres de vin et 3 livres pour messes, lesdits vin et messes payés comptant.

Pour le prix principal, les maitres tanneurs se chargeront d’une rente de 1500 livres de principal due aux héritiers du Sr Jean Jacques VERDEVOYE affectée sur ledit moulin.

Le reste, soit 875 livres sera payé en argent, savoir 300 livres en dedans quinze jours, et les 575 livres restants en dedans six semaines.

Pardessus tout ce que dessus, ledit corps de métier sera à charge de la moitié que ledit LEFEVRE à cause dudit moulin doit dans une rente ancienne de neuf patars à l’église de Ste Aldegonde et dans une pareille rente de quatre florins huit patars due à l’église de Ste Marguerite. Depuis a été dit que lorsqu’il a été transféré par ledit LEFEBVRE ledit moulin des remparts de cette ville sur la langue de terre sur les communes , cela c’est fait par convention avec ledit feu VERDEVOY qui s’est chargé de la moitié desdites rentes deus à Ste Marguerite et Ste Aldegonde et aussi de la moitié des centièmes, si bien que le corps dudit métier sera obligé à la moitié que doit ledit LEFEBVRE dans ces charges, et restera subrogé aux droits dudit LEFEBVRE pour faire payer par les enfants VERDEVOY l’autre moitié de ces charges…

Dans six mois les maitres tanneurs devront faire transférer ledit moulin et dépendance hors de cette langue de terre…

16/03/1730 : ledit Jean Baptiste LEFEVRE reconnait que sur les 2375 livres faisant le prix de son moulin, il y a à diminuer 1602 livres pour raison de la rente dont les maitres tanneurs se sont chargés, au lieu de 1500 livres portés audit contrat. si bien qu’il reste seulement à « parfournir » 776 livres, sur quoi il a reçu du Sr Guillaume François CARLIER 300 livres, item 200 livres du frère dudit Sr CARLIER et les 273 livres restant avec 20 livres de deniers à dieu, ils les a reçu par un mandat sur le Sr Joseph CARLIER.

C’est le moulin BAUCQUE ?

Photo 5466 convention du 01/06/1729

Devis pour la construction d’un moulin appartenant au corps des tanneurs de cette ville séant au Hautpont faubourg de cette ville.

Premièrement l’entrepreneur sera tenu faire débâtir et démolir ledit moulin.

2° faire voiturer tous les matériaux dudit moulin pour le construire sur une partie de terre que les maitres tanneurs ont acquis de monsieur le marquis de LETENDART situé à St Martin au Laërt sur le chemin de Tatinghem.

Tertio l’entrepreneur sera tenu de mette le premier plancher dudit moulin à cinq pouces des strades ou moins si faire se peut.

4° l’entrepreneur sera tenu poser les meules sur les sommiers du second plancher dans lequel plancher il sera tenu faire une trappe pour monter les sacs d’écorce.

L’entrepreneur sera tenu fournir un bon arbre tournant une demi crochure de dessous de chêne toutes les planches « eschangles » et autres bois nécessaires même un « entrepois ».

L’entrepreneur sera tenu de fournir les entrebuts verges lattes et autres bois nécessaires pour la réédification dudit moulin.

L’entrepreneur sera tenu de faire allonger grand fer dudit moulin fournir faire raccommoder et fournir les ferrures ancres clous et autres choses nécessaires.

L’entrepreneur sera tenu de faire les « dez » dudit moulin de la hauteur qu’ils se trouvent à cet effet de fournir les matériaux nécessaires.

Et généralement l’entrepreneur sera tenu de le rendre en bon et suffisant état et en état de bien moudre écorce et sujet à visite.

Et à l’égard des vieux matériaux qui n pourront servir resteront au profit de l’entrepreneur.

L’entrepreneur sera encore tenu de raccommoder le rouet dudit moulin.

Pierre COULON maitre charpentier en cette ville promet de faire et accomplir le devis clauses et conditions ci-dessus et le tout achever dans le mois aout prochain.

Moyennant quoi les sieurs Guillaume François CARLIER, Jacques VANDENDRIESSE et Jacques LONGUENESSE respectivement marchands tanneurs en cette ville ont promis de payer audit COULON 1325 livres, savoir 500 livres au 20 du présent mois, autres 400 livres lorsque la geôle dudit moulin sera achevé et les 425 livres restants au jour de tous les saints prochain.

Pardessus ce ils ont payé audit COULON 20 livres par forme de denier à dieu.

Bien entendu que les voiles et cordages qui conviendront pour ledit moulin ne sont nullement à la charge dudit COULON.

Gros de St Omer, arrentement 5 ou 9 du 10/06/1729

Messire Charles Dominique de LESTENDART marquis seigneur de Verchocq Pippemont Fontaine st Léger et autres lieux demt en son château audit Verchocq accorde à titre d’arrentement perpétuel et sans rachat ni remboursement aux sieurs Guillaume François CARLIER, Jacques VANDENDRIESSE et Jacques LONGUENESSE respectivement marchands tanneurs en cette ville, au nom du corps et communauté du métier des tanneurs de cette ville, une demi mesure de terre à labour à prendre dans une pièce de cinq quartiers séante au terroir de St Martin au Lart, dans laquelle demi mesure est compris le chemin à charonnes, pour y faire construire un moulin pour leur métier, moyennant quinze livres à payer chacun an…

Ils seront tenus de dédommager Jean François DUMILLON occupeur de ladite demi-mesure.

À l’arrentement 9 est jointe une copie d’un extrait du registre des maitres tanneurs :

22/01/1729 : les doyen et maitres du métier des tanneurs de la ville de St Omer assemblés avec le sieur échevin de ladite ville leur grand maitre ont résolu pour leur profit d’acheter un moulin pour mettre à usage de moudre écorces ou d’en faire construire un dans l’endroit qui se trouvera le plus propre à cet effet… Autorisons au même effet les sieurs CARLIER VANDENDRIESSE et LONGUENESSE, promettant avoir pour agréable tout ce qu’iceux pourront faire à ce sujet… Signé VERITE grand maitre, Phles Alexandre GARBE, Charles ROBERT J F JACQUES J B VALIERE, G F CARLIER J F NICOLLE, Marc DUPONT, VANDENDRIESSE, J LONGUENESSE Charles Marie KINDT…

09/05/1729 : les doyen et maitres du métier des tanneurs de la ville de St Omer assemblés avec le sieur échevin de ladite ville leur grand maitre, pour acquitter l’acquisition que les sieurs CARLIER VANDENDRIESSE et LONGUENESSE aussi maitres tanneurs ont fait d’un moulin pour mettre à usage « d’écorche » pour l’utilité du métier, ils autorisent lesdits CARLIER VANDENDRIESSE et LONGUENESSE de recevoir les deniers qui appartiennent audit métier, deniers provenant tant de la vente d’’un moulin appartenant ci devant audit métier qu’autrement, et employer lesdits deniers tant au paiement du moulin qu’aux réparations qu’il y conviendra faire de même qu’à l’acquisition d’une terre pour y placer ledit moulin… Signé VERITE, J F JACQUES, P A  GARBE, Marc DUPONT, Charles Marie KINDT, J F NICOL J VANDENDRIESSE, J LONGUENESSE, G F CARLIER, Charles ROBERT, J B VALLIERE.

 

Gros de St Omer, photo 4562 consentement 31 du 31/09/1729

Pierre COULON Me charpentier de moulin demt en cette ville d’une part.

Le Sr Jacques LONGUENESSE doyen du corps des tanneurs au nom dudit corps d’autre part.

Ils consentent que Nicolas GROS Me charpentier de moulin et Charles COTTEY aussi Me charpentier de moulin demt aussi en cette ville, experts nommés par les parties pour faire la visite du moulin que ledit COULON a construit pour lesdits maitres tanneurs en exécution de la convention entre eux faite le 01/06 dernier.

Les experts promettent de faire une fidele et exacte visite dudit moulin et d’en dresser leur procès verbal.

 

Les rapports de deux experts, un nommé par le charpentier de moulin qui trouve le moulin parfait, et l’autre nommé par les tanneurs, qui trouve le moulin très défectueux….

Gros de St Omer, rapport du 01/10/1729

Charles COTTEY Me charpentier de moulin demt en cette ville, expert nommé par Pierre COULON Me charpentier de moulin aussi demt en cette ville.

à la requête dudit Pierre COULON et du consentement des doyen et maitres tanneurs de cette ville, il s’est transporté ce jour avec Nicolas GROS au moulin appartenant auxdits tanneurs situé à St Martin au lart à effet d’en faire la visite en exécution de la convention faite entre ledit COULON et lesdits tanneurs le 01/06 dernier.

Après avoir tout examiné, il estime que ledit moulin a été fait et construit conformément au devis et conditions du contrat du 01/06 de cette année.

Gros de St Omer, rapport du 01/10/1729

Rapport dudit Nicolas GROS, à la requête des doyen et maitres tanneurs de cette ville.

(Retranscrit presque intégralement, avec les fautes…)

Il a remarqué que la demie croisure n’est pas travaillée comme il se doit à cause qu’elle est trop coupée et qu’elle n’est pas joint comme elle doit être contre le tacque.

Le gros loyen ? du coté d’en bas du moulin ne vaut rien qu’il est pourri en sorte qu’il en faut mettre un autre.

La litte et le montant d’ypraux contre le «mettre » sommier que COULON a mis ne vaut rien « par lequelle sont tous faillieuse à faux bois et même avec l’ecorche et led COULON devoit le mettre de chesne à vive ellette comme de haut cotte dud moulin ».

Le pont portant les moeulles ne vaut rien par lequel est trop petit et à faux bois pourquoy il en faut mettre un autre plus fort à vive ellette et « mortagiez » avec le petit pont dedans et deux clef à chaque coté pour dresser la moeulle.

Le petit fer est trop court.

La paroi du coté droit en montant dans le moulin ne vaut rien par ce qu’elle est faite de tous vielle planches « pouritte » brisé et toutes par morceaux et malle jointe en sorte qu’il convient faire une nouvelle paroist de planche.

L’arbre tournant dud moulin est mal travailliez en ce que pardevant le rouet les mortesses sont trop longue pourquoy led COULON a esté obligé de le remplire d’une croix de St André ce qui diminue considérablement la force dud arbre.

Le rouet dud moulin n’est pas bien fait par ce qu’il devoit être joint en sorte qu’il n’y eu pas eu de jour qu’au contraire ils se trouvent bouché dans les joints avec des morceaux de bois de pouche et demie pouche et que tous les chevilles dud rouet ne vaille rien parce que led COULON les a fait trop petits et les a mal joint et a remplie les mortesse de fourure de bois en sorte qu’elle ne peuve servir pourquoy et comment en mettre des nouvelles et raccommoder quelqu’une qui pourroient servir si elle estoient mieux travailliez.

le huvez ? dud moulin ne tient point parce que à ca montant et brancon il n’y a pas d’esguille en sorte qu’il convient en faire un autre ou du moins le faire tenir avec de bon agrappes de fer parce qu’autrement le vent pourroit emporter l’arbre tournant, le rouet et le toit dudit moulin.

Le toit dud moulin n’est pas bien couvert et il pleut dans plusieurs endroits ce qu’il faut raccommoder.

Le frein dud moulin ne vaut rien par ce qu’il est rompu et qu’il se trouve racommodé d’une rencrauche ? ce qui ne peut servir et qui mettroit le moulin en danger de perire pourquoy il convient en mettre un nouveau.

Il y aura peut être encore à trouver une transaction pour terminer le litige… à suivre ?

Un commentaire

Classé dans moulins et meuniers

Une réponse à “Un moulin à écorces pour les tanneurs de St Omer en 1729

  1. Ping : Un moulin à écorces pour les tanneurs de St Omer en 1729 | Rhit Genealogie - Genealogiste Familial Professionnel | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s