Une fille au secours de son père


Gros de St Omer, photo 5256 convention 9 du 28/03/1729

Philippe BAELEN bourgeois cabaretier demt en cette ville d’une part.

Marie BAELEN sa fille à marier aussi demt audit St Omer d’autre part.

Ledit premier comparant est demeuré veuf de Marie Jacqueline LOUVET sa seconde femme dans l’année 1726, aux environs de juillet, chargé de plusieurs dettes et a été obligé de traiter avec les enfants et héritiers de ladite LOUVET de ses apports et conventions de mariage…

Il a été obligé d’avoir recours à sa dite fille seconde comparante qui était en service chez l’étranger et l’en retirer pour trouver en elle un soulagement convenable à la peine qu’il avait à essuier à son ménage… à quoi il ne pouvait remédier sinon qu’elle revint prendre sa demeure avec lui, et c’est ce qu’elle fit au même temps du décès de sa belle mère.

Elle s’est par là privée des avantages considérables qu’elle avait chez cet étranger, procurant par ce moyen les avantages et le bien de son père, l’aidant en tout ce qu’elle peut…

Pour les suretés de l’un et de l’autre ils ont trouvé à propos de convenir ce qui suit.

Le premier comparant accorde à sa fille 50 livres de gages effectifs et nets, outre des entretiens habillements et nourritures par chacun an, à compter du 01/08/1726 et ainsi continuant d’an en an pendant la vie dudit premier comparant.

Moyennant quoi elle s’oblige de demeurer avec lui jusqu’à son trépas pour régir gouverner et administrer son ménage et ses affaires avec les mêmes attentions économies et assiduité qu’elle a eu jusqu’à présent.

Elle prélèvera ses gages d’avant part sur la masse de la succession qu’il délaissera, de même que ses habits linges bagues étoiles d’or livre à boucle d’argent qui ont été et qui seront à son usage sans en rien excepter…

Arrivant que son dit père vienne à convoler en troisièmes noces et qu’elle ne puisse s’accommoder avec sa belle mère, dans ce cas elle aura droit de prétendre ses arrérages de gages habits linges bagues étoiles d’or livre à boucle d’argent et toutes choses à son usage…

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Une fille au secours de son père

  1. Pingback: Une fille au secours de son père | Jobris | L'écho d'antan | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s