Deux transactions d’une famille BUEE en 1723


Gros de St Omer, transaction 19 du 16/07/1723

Jacques BUEE laboureur demt à la pierre paroisse de Zouafques  en son nom et se faisant fort de Marie Thérèse BUEE sa fille d’une part.

Hubert DRINCGBIER laboureur demt à la Recousse paroisse dudit Zouafques d’autre part.

Transaction pour mettre fin au procès sur retrait lignager que le premier a intenté devant les officiers de la baronnie d’Andres comme père et tuteur de sa dite fille… au sujet de six mesures de terres en deux pièces à usage de labour, l’une contenant cinq mesures relevant de sa majesté et l’autre une mesure ou environ relevant de la dame de Cocove au terroir de Zouafques, que ledit second comparant a acquis du premier en 1714.

Le premier comparant n’entend nullement profiter dudit retrait lignager, et pour être quitte il permet lui payer, et avec lui Jean BUEE et Nicolas SAVARY demt audit Zouafques mari de Catherine BUEE, 150 livres…

Lesdits BUEE et SAVARY sont tenus à chacun 50 livres…

Gros de St Omer, transaction 20 du 16/07/1723

Jean et Jacques BUEE, Nicolas SAVARY mari de Catherine BUEE tous trois demt sous la paroisse de Zouafques, lesdits BUE frères et sœurs d’une part.

Jacques VERDEVOYE hostelain demt à la Recousse paroisse dudit Zouafques et Marie LECOMTE sa femme d’autre part.

Transaction pour mettre fin au retrait lignager que les premiers comparants ont intenté comme enfants de défunt Jacques pardevant les officiers de la baronnie d’Andres en 1720 à l’encontre des seconds comparants à cause de ladite LECOMTE comme fille et héritière de Suzanne CARPENTE de deux mesures de manoir à pâtures à la Recousse listant vers midi à François BEAUCHANT, vers mer à ladite LECOMTE et à Hubert DRINGBIER, de bout du couchant aux héritiers du Sr avocat PAGART, du levant au chemin royal de St Omer à Ardres que ladite CARPENTE a acquis en 1700 dudit feu Jacques BUEE.

Les parties ont traité convenu comme s’ensuit : les premiers comparants se déportent de l’appel  par eux interjeté et déclarent ne vouloir profiter dudit retrait et les seconds promettent ne plus les inquiéter…

Les premiers comparants promettent aussi payer aux seconds chacun 10 livres pour dépens encourus aux sièges et parlement de Paris…

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Deux transactions d’une famille BUEE en 1723

  1. Pingback: Deux transactions d’une famille BUEE en 1723 | Rhit Genealogie | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s