Vente d’arbres pour la réfection de l’église de St Martin d’Hardinghem en 1716


Gros de St Omer, photo 7553 vendue 25 du 12/01/1716

Dimanche 12 janvier 1716 à l’issue des vêpres paroissiales de st Martin d’Hardinghem, vente de plusieurs portions d’arbres comme ypriaux frênes du cimetière dudit st Martin d’Hardinghem, pour satisfaire aux dettes de l’église de St Martin d’Hardinghem, contractées à l’occasion des réfections faites à l’église et rétablissement de la tour, sans quoi la communauté surchargée qu’elle est tant par la taille fait à l’occasion desdits ouvrages qu’autres dettes de la communauté, auxquelles ne pouvant sitôt subvenir on a jugé à propos de convenir accord de faire ladite vente.

Les adjudicataires paieront comptant, outre le prix principal, dix sols de chaque portion, plus deux sols de chaque livre. La somme principale se paiera en deux termes égaux savoir à pâques communiante prochain et l’autre à la toussaint aussi prochain.

À charge que le tout soit abattu incessamment pour la continuation des haies dudit cimetière et de rétablir par les adjudicataires la haie es places où ils lui feront tort et dommage en abattant lesdits arbres en plantant de nouvelles plantes et rebouchant des branches de leurs arbres les places qui se trouveront ouvertes.

Première échelle :

Première portion commençant à l’héritage Jacques (CAERC ??) à cause de sa femme, en remontant vers midi suivant la haie derrière le chœur composée d’un frêne et huit ypriaux adjugé à François DERODDE sergent à Fauquembergues onze livres.

Deuxième portion derrière le chœur de ladite église, ladite haie allant vers midi, composée de deux gros frênes adjugé à Adrien HALINE et Antoinette MARQUANT sa mère treize livres dix sols.

Troisième portion en suivant la haie en tournant vers le jeu de paume composé de trois ypriaux et un petit frêne adjugé à Jacques ENGRAND demt à Fauquembergues à la caution de Gilles OBIN sept livres.

Quatrième portion sur le jeu de paume composé de deux gros ypriaux adjugé au Sr doyen de Fauquembergues (signe G GOBRON) douze livres.

Cinquième portion  sur le jeu de paume vis à vis la maison de Pierre LEGRAND composé de deux ypriaux et un frêne adjugé à  Antoinette MARQUANT et Adrien HALEINE son fils quinze livres dix sols.

La sixième portion suivant ladite haie du jeu de paume vis-à-vis la maison Marie LEGRAND composée de trois frênes et deux ypriaux adjugé à Charles DUMONT moyennant neuf livres cinq sols à la caution de Jacques DUMONT son père.

La septième portion  dans le cimetière près la chapelle sur le chemin à droite montant à l’église par la porte d’en bas composée de quatre ypriaux adjugé au Sr doyen de Fauquembergues dix livres (signature de G GOBRON).

Deuxième échelle :

Première portion commençant au gros tilleul terminant vers Thiembronne vis à vis la maison du paradis et dans le cimetière composé de quatre ypriaux adjugé à Gilles OBIN pour huit livres cinq sols à la caution de Jacques ENGRAND.

La deuxième portion de quatre ypriaux dans le cimetière entre la maison du paradis et l’église adjugé à Jacques Joseph WILQUIN douze livres.

La troisième portion  de quatre ypriaux  dans le cimetière près la haie remontant vers Thiembronne faisant face à la maison Mathieu WILQUIN adjugé à Antoine BARON douze livres.

La quatrième portion  de trois frênes et un ypriau dans la haie vis-à-vis la maison Mathieu WILQUIN remontant vers Thiembronne adjugé à Etienne ROYEZ onze livres.

La cinquième portion  dans la haie dans le chemin allant à Thiembronne vis-à-vis la maison Charles JENNEQUIN  de trois frênes un petit ypriau et un tetard adjugé à Antoine BOUTILLIER cinq livres dix sols à la caution de Jean BOUTILLIER sn père tous deux demt en cette paroisse

La sixième portion  de quatre frênes et un ypriau dans le cimetière et dans la haie faisant face à la maison de la veuve Jacques JOLLY adjugé à louis FORET huit livres dix sols à la caution de Jacques DENIS.

La septième portion  du frêne près la grande porte de l’église adjugé à Bertrand PEUVION cinq livres.

La huitième portion de trois ypriaux et un frêne dans et près la haie allant à Thiembronne faisant face à Jean CARPENTIER adjugé à Adrien DELHAYE six livres.

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Vente d’arbres pour la réfection de l’église de St Martin d’Hardinghem en 1716

  1. Ping : Vente d’arbres pour la réfection de l’église de St Martin d’Hardinghem en 1716 | Rhit Genealogie | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s