Le moulin d’hollande à Blendecques en 1730


J’avais déjà vu ledit Jacques VANDEWAEL en 1727.

Gros de St Omer, convention du 16/06/1730

Le Sr Jacques VANDEWAEL manufacturier de drap demt en cette ville d’une part.

Jean Baptiste CARON marchand demt au Hautpont faubourgs de cette ville d’autre part.

Ledit VANDEWAEL tient en louage de messieurs de Clairmarais un moulin à eau assis sur la rivière d’Aa à Blendecques  nommé le moulin d’Hollande mis à usage de fouler drap et autres étoffes dont le bail est encore pour six ans à compter du jour de St Jean Baptiste prochain.

Ledit CARON lui a proposé de mettre ledit moulin à usage de battre huile  dans le temps que le premier comparant n’aura point de besoin d’y faire fouler ses draps et étoffes et pour quoi faire fouler.

Il veut bien se contenter de 24 heures par semaine, et veut bien laisser tout le reste du temps pour y battre huile selon les propositions et aux conditions ci-après :

En premier lieu ledit CARON s’engage de faire mettre à ses frais ledit moulin à usage de battre huile et d’en faire toute la dépense  pour achat des bois à ce propres, ferrures et autres choses nécessaires que peines d’ouvriers et autrement, de fournir aussi tous les ustensiles propres et d’entretenir le tout à ses frais aussi longtemps que le susdit bail durera, et à la fin du bail de remettre aussi à ses frais le moulin au même état qu’il est à présent et ledit CARON remportera tout ce qu’il y aura mis servant à usage de battre huile.

Quand ce moulin sera mis à usage de battre huile, les comparants sont convenus qu’ils s’en serviront alternativement en y faisant tour à tour battre huit tonnes d’huile et le gage ou salaire de l’ouvrier batteur d’huile se paiera moitié par moitié et si l’une des parties du consentement de l’autre en ferait battre davantage, il paiera plus de gages proportionnellement.

L’entretien des tournants et travaillants à usage dudit moulin à battre huile restera à la charge dudit CARON  mais pour la roue du moulin et le rouet du dedans, ledit VANDEWAEL, à cause des draps et étoffes qu’il fera fouler, paiera la moitié des entretiens à la roue et au rouet du dedans contre ledit CARON.

Ils paieront aussi par moitié les centièmes et impositions dudit moulin et pour le rendage du à messieurs de Clairmarais, ce sera ledit VANDEWAEL qui devra annuellement le payer, ledit CARON promettant lui payer 50 livres  de vin.

Un commentaire

Classé dans moulins et meuniers

Une réponse à “Le moulin d’hollande à Blendecques en 1730

  1. Pingback: Le moulin d’hollande à Blendecques en 1730 | Rhit Genealogie | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s