Compte de succession RINGUET en 1728


4E5/801 compte 1728

Un seul acte, à mettre en rapport avec une liasse de la boite 4E5/799 : mémoire sur les comptes de l’exécution testamentaire de Jean RINGUET et Marie Jeanne GUIMOPRE (pièces justificatives du compte)

Gros de St Omer, photo 7907 compte du 18/09/1728

Le Sr Joseph DUFIEL escuier Sr de la Combe major de la ville d’Hesdin mari de dame Dorothée GUIMOPRE, le Sr Antoine LELEU marchand perruquier en cette ville et damoiselle Marie Brigitte GUIMOPRE sa femme, se faisant fort du Sr Fulgrand GUIMOPRE demt à Neuville proche de Montreuil, tous légataires en partie du Sr Jean RINGUET et damoiselle Marie Jeanne GUIMOPRE.

Compte que rendent Jean François GODEFROY et Jacques François DELECROIX exécuteurs testamentaires du Sr Jean RINGUET bourgeois de cette ville et damoiselle Marie Jeanne GUIMOPRE son épouse dénommés par leur testament passé le 18/06/1727 et codicilles, en conséquence des 21 dudit mois et 17/03/1728 décrétés au magistrat de cette ville, du consentement des héritiers et légataires repris audit testament le 10/04 suivant,  au Sr Martin BARAS avocat en parlement , à monsieur de LACOMBE major d’Hesdin et damoiselle Dorothée GUIMOPRE son épouse, au Sr Fulgrand GUIMOPRE marchand demt à Neuville près de Montreuil, à Antoine LELEU et Brigitte GUIMOPRE son épouse demt en cette ville, à Pierre NEDONCHEL receveur et Adrienne LANNE son épouse, à Jacques BRUNET brasseur demt à Wandonne et Marie LANNE son épouse, les deux derniers demt à Wandonne, à Louis RINGUETZ demt à Dunkerque, héritiers présomptifs et légataires desdits RINGUET et sa femme…

Recettes :

En espèces 2055 livres, encore 218 livres 9 sols, les effets mobiliaires vendus le 13/04/1728 arrêté à la somme de 3804 livres 8 sols 3 deniers, la maison où ils sont décédés vendue au Sr ASPELLY pour 4350 livres.

la rente de 2000 livres crée au profit desdits RINGUET et sa femme par ledit DELECROIX comptable et sa femme le 03/02/1719 adjugée au Sr Antoine LELEU pour 1310 livres  revenant à cette succession  lequel a rétrocédé son droit d’adjudication audit DELECROIX comptable pourvu d’acquitter en son lieu et place ladite somme en recette, les arres de ladite rente étant payés…

Le sieur Benoit COMBE marchand libraire doit à la maison mortuaire 900 livres plus 200 livres, ledit COMBE doit une rente portant en capital 2000 livres et en cours 60 livres par acte du 258/04/1712 avec 10 mois d’arres soit 50 livres rente léguée au Sr Fulcrand GUIMOPRE,

Jean VANOUL mesureur de grains demt en cette ville  doit une rente de 1400 livres en cours de 42 livres par contrat du 24/05/1720 reste du 35 livres rente léguée audit RINGUET de Dunkerque.

Jean Louis CHIPART maçon en cette ville doit une rente de 75 livres au rachat de 1500 livres par contrat du 01/08/1726 au profit du Sr ROELS et sa femme dont lesdits RINGUET et son épouse ont acquis le droit le 30/10/1726 reste du 50 livres  rente léguée audit RINGUET de Dunkerque.

Le Sr Jean François DELATRE marchand en cette ville et sa femme ont créé une rente de 3000 livres de capitaux au cours de 150 livres au profit des sieur et damoiselle ROELS le 13/03/1726, acquise par ledit RINGUET et sa femme en 1727, reste du 156 livres… Rente léguée audit RINGUET de Dunkerque….

Christophe BERTHELOIT Marie Anne VERDURE sa femme, Charles VERBAUT et Antoinette SOINE sa femme doivent une rente de  3000 livres en capitaux  par contrat du 18/04/1720 réduite à 2% le 11/09 dudit an… reste du 122 livres plus deux mois d’arres légués à dame Dorothée GUIMOPRE épouse de monsieur DELACOMBE…

Lesdits BERTHELOIT et VERBAUT doivent une autre rente en capitaux 1200  livres au cours de 2% par contrat du 03/02/1723, reste du 180 livres…

Antoine BOCQUILLLON et florence VANHOUCQ sa femme doivent une rente en capitaux 1000 livres par contrat du 27/11/1719 réduite à 3%… reste du 10 livres… Rente léguée à l’épouse du Sr DELACOMBE…

Jeanne CADART veuve de Michel HEDE, Pierre MARTEL son gendre et Juste HEDE son fils doivent 42 livres de rente au rachat de 1400 livres par contrat du 07/05/1720… reste du 14 livres… Rente léguée à Jean PETIT de Vincourt en Picardie.

Ignace MARTEL et Marie Adrienne LEMAIRE demt en cette ville doivent une rente de 1000 livres  de capitaux au cours annuel de 30 livres par contrat du 22/04/1720, reste du 27 livres 10 sols.

Damoiselle Françoise LEFRAN veuve de Jean Baptiste CAPPE doit 400 livres en cours de rente  au denier cinquante créée au profit du sieur PARISIS rente acquise par lesdits RINGUET et sa femme, reste du 4 livres 11 sols 9 deniers. Les deux dernières rentes léguées auxdits LANNE de Vandome.

Antoine BOCQUILLON et sa femme ont créé le 27/11/1719 au profit desdits RINGUET et sa femme  une rente portant en capital 1750 livres, réduite le 05/08/1720 à 3 % et dont a été remboursé le 10/03/1721 506 livres. Pour acquitter en partie de ladite rente ils ont transporté au profit desdits RINGUET et sa femme 750 livres dus par Ernoult DELANNOY et sa femme par acte du 21/05/1721. Et pour se décharger entièrement de la rente ils ont vendu auxdits RINGUET et sa femme une maison sise en cette ville  au bout du monde le 13/03/1721, maison revendue audit Ernoult DELANNOY et sa femme moyennant 900 livres : 200 comptant et 700 à cours de rente de 5 % le 06/08/1725 dont ont été remboursés 550 livres et 100 livres, reste à payer 50 livres.

Appartient à cette maison une rente sur l’hôtel de ville de Paris portant en capitaux 2400 livres au cours annuel  de 60 livres créée le 08/09/1720…

De plus appartient à cette maison 2000 livres due par la veuve d’Antoine RINGUET de Versailles, somme léguée au Sr de BARRAS de même que la précédente.

Appartient à cette maison mortuaire une maison et héritage sise en cette ville sur la grand place occupée par Antoine LELEU et sa femme, laquelle leur a été léguée…

Dettes actives de la maison

Monsieur DAUDENFORT pour livraison de perruque et rasage doit 32 livres.

Monsieur DUBUISSON pour une perruque doit 6 livres.

Mr de BERLAIRE pour reste de livraison d’une perruque doit 9 livres.

Monsieur de GOURLET major au régiment du Maine Cavalerie pour reste de livraison de perruque doit 10 livres.

Un fermier d’Esquerdes nommé Jean Marie BOUVART pour reste de livraison de perruque doit trois livres.

Monsieur le conseiller ENLART doit tant pour rasage que pour livraison de perruque doit 80 livres.

Mr RAMME de Watte doit 19 livres 18 sols.

Le fils du docteur PREVOST doit pour une perruque six livres.

Monsieur VANDOLLE doit pour une perruque 12 livres.

Monsieur DELANNOIS de Blaringhem doit pour une perruque douze livres.

Mr DARRET doit pour rasage et perruque de reste 25 livres 15 sols.

Mr LEFEBVRE receveur du cinquantième  a reçu desdits RINGUET et sa femme 5 livres 16 sols. Attendu que ledit droit n’a point eu de lieu dans cette province, il doit restituer ladite somme.

Marguerite DELERUE femme à Pierre BOUVART doit pour loyer de cave 20 livres.

Antoine BOCQUILLION et Florence VANHOUCQ sa femme pour reste d’arres de rente doivent 21 livres 15 sols, que les comptables n’ont reçu attendu sa pauvreté.

Le Sr Guilbert CASTELAIN doit par arrêté de compte  avec sa femme 129 livres, déjà payé 50 livres, reste à payer 79 livres qu’on n’a pu recevoir, ledit CASTELAIN étant mort et sa veuve ayant renoncé après lui.

Chapitre des dépenses faites pour acquitter les dettes passives de la maison.

À Jacques LEMOINE tonnelier pour réparation et mise de cercles aux pièces de ladite maison pour leur dernier brassin : 4 livres 13 sols 9 deniers.

Pour un salut à la chapelle payé le 25/03/1728 32 sols et demi.

Payé à la servante de ladite maison  pour subvenir aux besoins d’icelle 11 livres 4 sols

À Philippe PETIT et Jean Baptiste BILLE 53 livres 14 sols.

À Paul Joseph CARRAUX pour quatre journées employées à déménager pour la vente des effets de ladite maison 4 livres 4 sols.

Pour plusieurs ports de lettres 16 sols.

À Simon HAUSSOULIER chirurgien 60 livres.

À DANIART receveur de l’église de Sainte Aldegonde pour peldre desdits RINGUIER et sa femme 35 livres.

À la veuve BEAUSSART pour livraison « doublons » 3 livres 19 sols  6 deniers.

À Philippe François LEROY boulanger 85 livres 16 sols 3 deniers.

À Mr LEMOINE vice curé de la paroisse de Ste Aldegonde pour honoraires du clergé de ladite paroisse 69 livres.

À DEMARLE clocqueman de ladite paroisse 20 livres.

À Marie Joseph DEREPER femme à DUBUISSON pour livraison de denil (?) 17 livres 15 sols.

À la veuve BROCQUET brasseuse 25 livres 13 sols 9 deniers.

Pour le deuil à l’église, payé à Marie Anne TERNAUT 16 livres 5 sols.

À la mère sindic des révérends pères récollets à compte de deux annuels ordonné par ledit testament 100 livres.

À père Jean Baptiste MARISSAL religieux dominicain pour la décharge de 100 messes en leur couvent et autre messes à l’église de St Aldegonde… 62 livres 10 sols.

À la mère sindic des révérends pères capucins pour la décharge de 100 messes et quatre messes comme à l’article précèdent 52 livres 10 sols.

À BEGUIN pour « siro capilaire » livré audit RINGUIER et sa femme pendant leur dernière maladie 16 sols 3 deniers.

À la femme de Jean Baptiste ROBERT pour avoir raccommodé la nocher de leur maison 30 sols 6 deniers.

Au sieur GODEFROY pour le restituer des avances qu’il avait fait au greffier principal… et pour copie du testament 8 livres 2 sols 3 deniers.

Au sieur BEAUSSART pour avoir fait des imprimés pour vendre la maison 30 sols.

À COURTOIS pour publication d’icelle maison 12 sols 10 deniers.

À DAMBRICOURT 21 sols 3 deniers.

Aux révérends pères carmes pour décharge de messes 52 livres 10 sols.

À DUFRESNE 25 sols.

Au sieur REVOLTE apothicaire 3 livres.

Au sieur HURACHE 25 sols.

À la femme du sieur LELEU 15 sols.

Pour trois ports de lettres 13 sols.

À François LALLEMANT 35 livres 8 sols 6 deniers.

À Marie Anne GROOCHE servante de ladite maison pour le legs à elle fait 100 livres.

Pour l’acte d’emploi de la vente de effets mobiliaires 15 sols.

À monsieur BOONE  orfèvre pour avoir prisé l‘argenterie de la maison mortuaire 40 sols.

Au sieur CARON médecin 15 livres.

Au sieur POOT apothicaire 7 livres 2 sols 6 deniers.

À Omer GOBIN 14 livres 2 sols 6 deniers.

Pour une platine de fer et huile livré à mademoiselle RINGUIER par DELECROIX 22 livres 10 sols.

À Claude BEHARELLE cabaretier 25 livres 4 sols.

À Marguerite BOUVART 25 sols.

Pour différents avis d’avocats sur plusieurs sujets de ladite maison 27 sols.

À sœur Marie Françoise DUPUIS religieuse de la Madeleine en cette ville pour le legs fait audit couvent 50 livres.

À Eloi MARGA maçon 18 sols 9 deniers.

À BEGHIN 50 sols.

Pour différents ports de lettres 57 sols.

Pour ferme de bière payé au Sr NEVEU 8 livres 1 sol 3 deniers.

Pour autres affiches à effet de vendre la maison et une rente compris les avoir fait afficher et toxiner ( ?) 3 livres 5 sols.

À sœur Marie Anne de St Charles abbesse du couvent des pauvres clarisses d’Hesdin pour legs fait audit couvent 100 livres.

À Louis CAMBRON pour ferme de bière 32 sols.

À Antoine HUMEZ charpentier 30 livres.

À monsieur le curé de Ste Aldegonde 3 livres 10 sols.

Pour copie de l’adjudication 25 sols.

À la veuve de Christophe BERTHELOITE 29 livres.

À Charles BERTHELOITE 32 livres 1 sol 3 deniers.

À la mère sindic des révérends pères récollets, compris quatre messes déchargées les jours de service desdits RINGUIER et sa femme 267 livres 10 sols.

À la servante pour reste de ses gages 10 livres.

Audit LELEU 32 livres 2 sols 6 deniers

Pour plusieurs ports de lettres 3 livres.

Au notaire pour plusieurs actes concernant les affaires de ladite maison 10 livres.

Pour acquitter les services du bout de l’an desdits RINGUIER et sa femme 20 livres.

À monsieur LEFEBVRE pour les cires livrées 52 livres 8 sols 9 deniers.

Pour l’inventaire des effets de ladite maison 12 livres 10 sols.

Pour copie de la vente desdits effets 5 livres 14 sols.

Pour les droits de aman échevins des viescaires 12 livres 10 sols.

Audit sieur LEFEBVRE pour les liards par lui fournis pour les offrandes aux jours des services desdits RINGUIER et sa femme trois livres.

Audit sieur de BARRA pour son legs à lui fait par ledit testament 1500 livres.

Au sieur RINGUIER de Dunkerque pour son legs à lui fait par ledit testament 1500 livres

Les exécuteurs testamentaires desdits RINGUIER et sa femme ci comptables pour le don à eux fait par le testament desdits RINGUIER et sa femme et codicille 120 livres.

Auxdits comptables en leurs peines et vacations au dehors de ce qui leur est légué 280 livres.

Payé pour l’expédition de l’adjudication   de la rente du Sr DELECROIX l’un des comptables adjugé au Sr LELEU 25 sols.

Au notaire DECROIX pour ses apostilles présentations calculs et actes 6 livres 15 sols.

À lui pour l’enregistrement du compte présentation et acte 7 livres 10 sols.

À lui pour une copie collationnée auxdits exécuteurs sur le pied de cinq sols par rolle 7 livres 10 sols.

Et comme dans le calcul  fait du produit de la vente, il s’est rencontré une erreur de 18 livres au préjudice des comptables, que par compensation avec cela les comptables ont employés en dépense 12 livres 10 sols d’une part et 5 livres 14 sols d’autre, pour l’inventaire et copie de la vente… ces deux parties déduites dans le demeuré… pour mémoire.

Somme totale du présent chapitre 5039 livres 4 sols 6 deniers.

18/09/1728 : Le Sr Joseph DUFIEL escuier Sr de la Combe major de la place et ville d’Hesdin mari de dame Dorothée GUIMOPRE, le Sr Antoine LELEU marchand perruquier en cette ville et damoiselle Marie Brigitte GUIMOPRE sa femme, se faisant fort du Sr Fulgrand GUIMOPRE demt à Neuville proche de Montreuil, de Jacques Gérard MARTIN Sr de BARRAS avocat en parlement demt à Paris approuvent le compte et déclarent que les sieurs Jean François GODEFROY et Jacques François DELECROIX demt à St Omer exécuteurs testamentaires du feu Sr Jean RINGUET et de damoiselle Marie Jeanne GUIMOPRE sa femme ont présenté le compte de leur exécution es mains de DECROIX notaire.

Il a été reconnu que la recette se monte à 14254 livres 9 sols, que la dépense est de 5039 livres 4 sols 6 deniers… par conséquent les sieurs comptables sont débiteurs de 9215 livres 4 sols 6 deniers…. partage en huit parts selon le testament :

-il revient au Sr DELACOMBE en qualité de mari de la dame Dorothée GUIMOPRE 1151 livres 18 sols…

- au Sr Antoine LELEU et damoiselle Marie Brigitte GUIMOPRE 2303 livres 16 sols…

- il revient pareille somme de 1151 livres 18 sols au Sr Louis RINGUIER ME perruquier à Dunkerque.

- semblable somme à Fulgrand GUIMOPRE demt audit Neuvillle proche de Montreuil.

- encore même somme audit Jacques Gérard MARTIN SR de BARRAS.

- et au surplus   il y a encore deux huitièmes portant ensemble 2303 livres 16 sols que Pierre NEDONCHEL Adrienne LASNE sa femme, Jacques BRUNET et Marie LANNE aussi sa femme veulent prétendre pour chacun leurs parts…

29/09/1728 : Le sieur Louis RINGUIER bourgeois marchand perruquier demt à Dunkerque de présent à St Omer… ratifie le compte…

Le sieur Lamoral LANE avocat au conseil d’Artois et procureur héréditaire en la ville de St Pol demt à Wandonne, cessionnaire et subrogé au lieu et place de Pierre NEDONCHEL collecteur Adrienne LASNE sa femme, Jacques BRUNEL marchand brasseur et Marie LASNE sa femme demt au village de Wandonne suivant l’acte passé à Fruges devant POIRIER et son confrère le 23/09 dernier, reconnait avoir reçu 795 livres 18 sols 2 deniers., compte tenu des achats que lesdits NEDONCHEL et BRUNET ont fait à la vendue mobiliaire faite après le trépas des feux RINGUET et sa femme…

31/01/1729 : Pierre NEDONCHEL collecteur Adrienne LANE sa femme, Jacques BRUNET cabaretier et Marie LANE sa femme stipulant pour Me Lamoral LANE avocat au conseil d’Artois demt respectivement  au village de Wandonne, leur cessionnaire, reconnaissent avoir reçu  987 livres 6 sols 10 deniers…

10/02/1729 : Le Sr Antoine LELEU bourgeois Me perruquier demt à St Omer procureur de Me Jacques Gérard Martin de BARRAS avocat en parlement demt à Paris rue des noyers paroisse de St Benoit reconnait que les sieurs Jean François GODEFROY et Jacques François DELECROIX exécuteurs testamentaires du feu Sr Jean RINGUET et de damoiselle Marie Jeanne GUIMOPRE sa femme, ont payé audit Sieur DE BARRAS 800 livres qui lui ont été envoyés par le Sr Jacques LEFEBVRE marchand audit St Omer et remis par le Sr FRETIN marchand à Paris, 1200 livres qu’ils lui ont fait tenir par le coche de St Omer à Paris, 200 livres payés pour son droit d’issue, 61 livres 4 sols  3 deniers qu’ils ont payé par son ordre au Sr JUBERT et 71 livres audit Sr LEFEBVRE, 130 livres envoyés au Sr DE BARRAS par le sieur ASPELY… … …

10/02/1729 : les sieurs Jean François GODEFROY et Jacques François DELECROIX exécuteurs testamentaires du feu Sr Jean RINGUET vivant Me perruquier demt à St Omer et de demoiselle Marie Jeanne GUIMOPRE sa femme. Transport à Me Jacques Gérard Martin DE BARRAS avocat en parlement demt à Paris, ce acceptant pour lui le sieur Antoine LELEU bourgeois aussi Me perruquier audit St Omer, 72 livres 8 sols 9 deniers à prendre sur les arrérages du contrat de 60 livres de rente au principal de 2400 livres sur l’hôtel de ville de Paris créé par les sieurs prévost des marchands et échevins de Paris au profit dudit feu Sr Jean RINGUET le 21/04/1721 pardevant LECOURT notaire au Chatelet.

Plusieurs actes intercalés :

Acte passé à Hesdin le 30/09/1728 : Dame Dorothée GUIMOPRE épouse de Joseph DUFIEL escuier Sr delacombe major de la place et ville d’Hesdin y demt légatrice en partie du Sr Jean RINGUIER et damoiselle Marie Jeanne GUIMOPREY sa femme suivant leur testament du 18/06/1727 agrée le compte.

Acte passé à Fruges le 2/09/1728 : Pierre NEDONCHEL collecteur  Adrienne LANE sa femme, Jacques BRUNET marchand brasseur et Marie LANE sa femme demt au village de Wandonne. Pour s’acquitter en partie vers Me Lamoral LANE avocat conseiller du roi héréditaire de la ville de St Pol demt audit Wandonne de 3000 livres, ils lui cèdent les legs faits par feus Jean RINGUET vivant bourgeois marchand en la ville de St Omer et Marie Jeanne GUIMOPRE sa femme…

Acte fait à Wandonne le 27/01/1729 : Je soussigné donne pouvoir à Pierre NEDONCHEL collecteur et à Jacques BRUNET cabaretier à Wandonne de se transporter en mon nom à St Omer pour toucher la somme provenant des successions desdits RINGUET et sa femme. Signé DLANE.

Pardevant les conseillers du roi notaires à Paris le 15/12/1728 : Me Jacques Gérard Martin DE BARRAS avocat en parlement légataire particulier de défunts Sr Jean REINGUET vivant bourgeois de la ville de St Omer et demoiselle Marie Jeanne GUIMOPRE son épouse… demt à Paris rue des noyers paroisse St Benoit, constitue son procureur le sieur Antoine LELEU bourgeois de ladite ville de St Omer…

2 Commentaires

Classé dans Actes intéressants, relevés

2 réponses à “Compte de succession RINGUET en 1728

  1. Ping : Compte de succession RINGUET en 1728 | blog de Jobris | Scoop.it

  2. Ping : Compte de succession RINGUET en 1728 | Rhit Genealogie | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s