Donation JENNEQUIN aveugle en 1725


Gros de St Omer, photo 7630 donation 11 du 01/02/1725

Pierre JENNEQUIN jeune homme majeur demt à Lumbres.

Il désire s’assurer ses nourritures et entretiens pour le reste de ses jours à quoi il ne peut plus pourvoir par l’accident qui lui est arrivé depuis sept ans ou environ qu’il a eu le malheur de perdre la vue.

Philippe Joseph JENNEQUIN son frère laboureur demt audit Lumbres et Marie Antoinette DEGARDINS sa femme promettent de le tenir chez eux le nourrir et alimenter, ensemble de l’entretenir d’habits et linges, solliciter et assister tant sain que malade et en tel état qu’il plaira à dieu le constituer le tout tant et si longtemps qu’il vivra.

Ils promettent d’employer un de leurs garçons à le conduire aussi pendant le temps qu’il vivra tant pour les services divins que partout ailleurs où il jugera bon d’aller.

Pour récompenser Pierre Joseph JENNEQUIN fils dudit Philippe Joseph des soins qu’il a pris à la conduire depuis son aveuglement et de ce qu’il pourra encore faire pour l’avenir, il donne audit Pierre Joseph JENNEQUIN une mesure de terre à labour située à Lumbres au lieu nommé hinguevaux…

 Il donne aussi audit Philippe Joseph JENNEQUIN et à sa femme la moitié d’une manoir amazé de maison granges et étables contenant 10 quartiers, item une mesure de jardin à usage de pâture, item une mesure de terre à labour prise en deux mesures au lieu nommé leauette, item une demi mesure de terre à labour dessus les jardins de Marie Françoise MIL, item autre demi-mesure aux longues tournières, item une mesure séant au cavin d’Acquin, item une demi-mesure au chemin d’Acquin, item un quartier 19 verges de terres séant en la vallée d’Acquembronne, item un demi quartier de terre séant en la vallée d’Acquembronne, item trois quartiers séant au pisbergue, toutes les terres situées au terroir de Lumbres, item une demi mesure de terre tenu en fief de la seigneurie de samette aussi située audit Lumbres et finalement dix quartiers de terre à labour situés au terroir d’Inghem.

Il leur abandonne aussi la part qu’il peut avoir dans les meubles meublant grains bestiaux et autres effets de leur communauté.

Au cas de recouvrement de sa vue, il rentrera en possession de ses dits biens et devra fournir auxdits donataires 50 livres une fois.

Le donateur estime à 675 livres tous les biens qu’il a donné et estime à 50 livres sa part dans les meubles grains bestiaux et autres effets toutes dettes déduites et à 15 livres par an le revenu de ses autres biens.

Donation faite du consentement d’André JENNEQUIN aussi son frère demt au Hautpont faubourg de cette ville.

Marque dudit Pierre JENNEQUIN qui a déclaré ne savoir écrire son nom à cause de son aveuglement.

2 Commentaires

Classé dans Actes intéressants

2 réponses à “Donation JENNEQUIN aveugle en 1725

  1. Ping : Donation JENNEQUIN aveugle en 1725 | blog de Jo...

  2. Ping : Donation JENNEQUIN aveugle en 1725 | Rhit Genea...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s