Vente d’une famille BRONIART en 1730


Gros de Saint Omer, photo 8165, vente 70 du 05/01/1730

Henri BRONIART cavalier au régiment de Loraine de la mestre de camp de présent en cette ville, Adrien BRONIART Me maréchal, Charles Marie CAPELLE aide brouteur Anne Marie BRONIART sa femme, Marguerite Joseph BRONIART veuve de Jean François ANSELIN iceux demt en cette ville et Marie Françoise BRONIART femme d’Antoine POULOUNIE exempt de la maréchaussée de Grenoble et Benoit DERIVE graissier demt en cette ville et Jeanne Marguerite BRONIART sa femme, lesdits BRONIART frères et sœurs enfants et héritiers de feux Charles BRONIART et Marie Antoinette BEHAGUE.

Ledit Adrien BRONIART s’est rendu adjudicataire d’une maison et héritage sise en cette ville derrière la maison du canon d’or tenant d’un coté au quartier de derrière du Sr Simon MARCOTTE, d’autre à Nicolas BENART, procédant des susdites successions.

Vente moyennant 20 sols pour célébrations de messes, 20 livres de vin et pour le prix principal 2505 livres, suivant l’adjudication fait à leur requête devant notaires le 23/12 dernier.

L’acquéreur a payé à chacun de ses frères et sœurs la part revenant à chacun d’eux. Toutefois à l’égard de la part revenant à ladite Marie Françoise BRONIART, elle restera es mains de l’acquéreur comme non payée, l’acquéreur lui payera aussitôt lorsqu’elle lui remettra les actes de son mari nécessaires pour la ratification des présentes…

Ladite acquisition est faite par ledit BRONIART pour lui et Marie Philippe LEMOINE sa femme.

Une pièce jointe :

27/07/1737, pardevant notaire de la ville de Gap : damoiselle Marie Françoise BRONIART fille et cohéritière de feu Charles et de feue Marie Antoinette BEHAGUE de St Omer en Artois, épouse de Sr Antoine POULONIE St MARTIN brigadier en la maréchaussée de Dauphiné à la résidence de Gap. Elle approuve et ratifie la vente et les 754 livres de sa portion sui seront payés sans aucune contestation. Elle constitue pour son procureur le Sr Joseph Antoine ASPELLY bourgeois de St Omer pour recevoir ladite somme. Témoins : les sieurs Charles CHUSIN orfèvre et Bernard GERARD perruquier de cette ville.

06/08/1738 à Gap : Noel ROUBAUD conseiller du roi lieutenant civil et criminel au baillage de Gap certifie que Me GRIMAUD qui a écrit la procuration ci-dessus est notaire royal de cette ville.

03/031738 à St Omer : le Sr Joseph Antoine ASPELLY bourgeois de cette ville confesse avoir reçu de Pierre Joseph TARTARE maréchal ferrant en cette ville et Marie Philippine LEMOINE sa femme paravant veuve d’Adrien BRONIART 754 livres pour la part revenant à damoiselle Marie Françoise BRONIART dans le prix de la maison dont est parlé dans la procuration, et 37 livres 14 sols pour intérêts…

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Vente d’une famille BRONIART en 1730

  1. Ping : Vente d'une famille BRONIART en 1730 | blog de ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s