Construction de bateaux au Hautpont en 1730


Gros de St Omer, convention 36 du 02/01/1730

Jacqueline VANDORNE veuve de Jacques VANDENBOSCH vivant Me faiseur de bateaux demt a Hautpont faubourg de cette ville d’une part.

Michel REGNIER batelier demt à Eperlecques d’autre part.

Convention entre les parties :

La première comparante a entrepris de faire faire un bateau nommé coghe et de le livrer achevé audit second comparant en dedans le premier mai prochain.

Le bateau devra être de 40 pieds de longueur et de la largeur de sept pieds moins deux pouces et la hauteur de trois pieds deux pouces et la bordingue sera de deux pouces en sorte que ce sera trois pieds quatre pouces compris la bordingue.

Ledit bateau devra être bien et dument fait et sujet à visite d’experts.

Convention moyennant 331 livres 5 sols en trois paiements égaux :

-le premier paiement lorsque la première comparante fera faire et poser les « steven » dudit bateau.

- Le second paiement lors de la livraison du bateau.

- Le troisième un an après la livraison.

Ledit bateau demeurera engagé et oppignoré jusqu’au paiement entier de ladite somme.

À l’égard des ferrures dudit bateau, ils se paieront à frais communs entre les comparants.

Convention 39 du 22/09/1730

Pierre HEZE (signe Pierre HEYSE) Me faiseur de bateaux demt au Hautpont faubourg de St Omer d’une part.

Jacques BILLET batelier demt à St Folquin pays de Langle d’autre part.

Ils sont convenus comme s’ensuit :

Ledit HEZE a entrepris et promis de faire et livrer au second comparant une nouvelle bélandre dite scoude de la longueur de 50 pieds d’un bout à l’autre de dehors en dehors et de neuf pieds de largeur.

La hauteur sera de quatre pieds et demi, les planches seront d’un pouce et demi d’épaisseur franc et le reste du bateau sera fait comme de coutume… et de bon bois.

Il rendra le tout fait et bien conditionné en dedans le 15 janvier prochain.

Le dit HEZE devra livrer toutes les ferrailles nécessaires pour la construction dudit bateau.

Marché fait moyennant 1031 livres cinq sols, pardessus six messes pour les trépassés. La somme se paiera, savoir :

- 500 livres le jour de la livraison du bateau.

- La moitié du restant un an après ladite livraison.

- L’autre moitié en dedans l’année suivante.

03/03/1731 : ledit Pierre HEYSE reconnait avoir reçu dudit Jacques BILLET 500 livres, acompte de celle de 1031 livres cinq sols. Pour ce qu’il reste à payer, il a été passé obligation ce jour.

Convention 84 du 03/01/1730

Antoine JANSOON maitre faiseur de bateaux demt au Hautpont faubourg de St Omer d’une part.

Antoine BILLET jeune homme majeur demt au village d’Houlle et Marie Jeanne CUNINCK jeune fille majeure à présent en cette ville d’autre part.

Le premier comparant a entrepris de faire un bateau nommé coghe et de le livrer achevé aux seconds comparants en dedans le mi-mars prochain.

Le bateau devra être de 46 pieds de longueur et de la largeur de huit pieds deux pouces et la hauteur de quatre pieds et un pouce compris la bordingue.

Ledit bateau devra être bien et dument fait et sujet à visite d’experts.

Le premier comparant devra livrer pour ferrures celles du gouvernail, du steven et spoor et les deux bancs du milieu et un beudin de chêne.

Ledit bateau devra être de trois hauteurs, ses planches de côté et du fond de pouce et demi d’épaisseur franc.

Convention moyennant 718 livres 15 sols que les seconds comparants promettent payer, savoir :

- 150 livres en dedans quinze jours.

-pareils 150 livres aussitôt le bateau livré.

Et le surplus à trois autres paiements savoir :

- 139 livres 11 sols 8 deniers au jour de St Michel prochain.

- Un autre tiers six mois après.

- Le restant en dedans les six mois qui suivront.

Jusqu’au paiement entier dudit prix, le bateau restera oppignoré et engagé…

Les seconds comparants encore neuf livres de vin et feront dire trois messes.

01/02/1730 : ledit Antoine JANSOON reconnait avoir reçu dudit Antoine BILLET 150 livres faisant le premier paiement.

09/04/1730 : ledit Antoine JANSOON reconnait avoir reçu dudit Antoine BILLET 150 livres faisant le deuxième paiement, et aussi neuf livres pour les vins.

1 commentaire

Classé dans bateliers

Une réponse à “Construction de bateaux au Hautpont en 1730

  1. Pingback: Construction de bateaux au Hautpont en 1730 | b...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s