Vente d’une famille BOCQUILLON en 1731


Gros de St Omer, vente 212 du 06/08/1731

Jacques Antoine BOCQUILLON maitre tonnelier demt en cette ville et Marie Jeanne POITAU sa femme, icelui fils et héritier de Jacques d’une part.

Damoiselle Marie Isabelle BOCQUILLON veuve de François CORNIL marchande en cette ville d’autre part.

Vente moyennant 650 livres, vingt messes pour les fidèles trépassés et dix livres pour vin du présent marché reçus de ladite CORNIL.

Ledit BOCQUILLON et sa femme lui vendent tout un pâturage à usage de blancherie situé près de la porte à l’eau de Lize occupé par Georges LEROY porteur au sac et cabaretier en cette ville, échu audit BOCQUILLON en sa dite qualité avec une étable tentant d’un côté à Antoine BOCQUILLON ou ses héritiers, listant ledit pâturage du côté d’occident auxdits héritiers dudit Antoine BOCQUILLON, du levant à une autre maison  contigüe la porte de Lize, du midi à la rivière, par derrière aux remparts.

Vente à la charge du bail jusqu’à la chandeleur prochaine.

…Suivre sa cote et ligne comme sœur consanguine audit comparant.

Quant au loyer jusqu’à la chandeleur prochaine, il sera au profit desdits premiers comparants.

2 Commentaires

Classé dans Actes intéressants

2 réponses à “Vente d’une famille BOCQUILLON en 1731

  1. Ping : Vente d'une famille BOCQUILLON en 1731 | blog d...

  2. Ping : Vente d'une famille BOCQUILLON en 1731 | Rhit G...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s