Reconnaissance en 1700 d’une rente de 1621


Un petit acte pour fêter cette semaine sympathique à Saint Omer et bien enrichissante, et avec un nouveau stock de photos incroyable.

 

Gros de St Omer, photo 9502 reconnaissance 2 du 03/05/1700 (4E5/598)

Josse COLLIN jeune homme à marier suffisamment âgé et Pierre TIZON mari de Jeanne COLLIN respectivement laboureurs demt à Havesquerque châtellenie de Cassel, lesdits COLLIN enfants et héritiers d’Eustache COLIN et de Marie GARBE vivants demt audit Havesquerque, icelle GARBE fille et héritière de Chrestien et Catherine DESCAMPS vivants demt audit lieu.

Les comparants, pour éviter à frais, reconnaissent être véritable le contenu es certaines lettres de constitution de rente  portant annuellement 45 livres monnaie courante faisant en celle de Flandre 36 florins, par réduction faite ce jour, au rachat des 700 florins créée par Chrestien GARBE laboureur demt audit Havesquerque et Jean PARENT aussi laboureur demt à  Calonne sur la rivière de Lys, au profit de Bertholomy VAILLANT demt en la ville de Béthune par lettres y passées le 08/03/1621, rente reconnue exécutoire par ladite Catherine DESCAMPS veuve demeurée es biens dudit Chrestien GARBE au profit de damoiselle Marguerite Jeanne VAILLANT veuve de feu Mre Jean GALBART escuier Sr de (droubin ?) licencié es lois demt audit Béthune, Bertholomy et François VAILLANT enfants de louis par lettres passées à Béthune le 15/12/1642.

Rente déclarée exécutoire sur Nicolas GARBE fils et héritier de Chrestien par sentence donnée des président et gens du conseil d’Artois le 30/10/1660, reconnue aussi exécutoire par Jean GARBE laboureur audit Havesquerque, Nicolas GARBE laboureur demt audit Calonne, Eustache COLLIN mari de Marie GARBE et Matthieu NOTTEL mari de Catherine GARBE demt audit Havesquerque enfants et héritiers desdits Chrestien GARBE et Catherine DESCAMPS au profit des Mre François VAILLANT avocat au conseil d’Artois fils et héritier de Louis auquel la rente est tombée par partage fait avec ses cohéritiers, ainsi qu’il appert par ladite reconnaissance passée à Aire le 18/02/1659.

À l’assurance de laquelle rente il y a hypothèque donnée des bailly et échevins d’Havesquerque seigneurie de Corbie et autres lieux, par lettres en date du 23/08/1672.

Les comparants reconnaissent la rente exécutoire sur eux et leurs biens au profit de Jacques Bernard LIOT escuier Sr d’Eglegatte, Buscoeur et autres lieux demt en cette ville de St Omer, père et tuteur légitime ayant la garde noble de ses enfants qu’il a retenu de feue damer Marguerite Antoinette VAILLANT, auquel ils promettent de fournir tous les arrérages échus  et de continuer le paiement à l’avenir…

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Reconnaissance en 1700 d’une rente de 1621

  1. Pingback: Reconnaissance en 1700 d'une rente de 1621 | bl...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s