CM REMOND X MERLEN en 1724


Gros de St Omer, contrat de mariage du 09/11/1724

Le Sr Joseph REMOND vivant de son bien demt au village de Quelmes et damoiselle Thérèse DEBIECQUE sa femme et le Sr Jacques Joseph REMOND son fils à marier demt à Difques d’une part.

Jeanne BOUCHEZ veuve de François MERLEN demt à Journy et Marie Louise MERLEN sa fille à marier d’autre part.

Portement du mariant : ses père et mère promettent lui donner en avancement de leurs hoiries et successions le nombre de 44 mesures de terres tant pâturage qu’à labour séant au terroir de Difques et à l’environ et à jouir pendant seulement le terme de trois ans commençant au mi-mars prochain, dont il paiera chaque année de rendage à ses dits père et mère au terme de Noel la somme de 100 livres.

Item ils lui donnent à dépouiller l’année prochaine les avestures de blé de neuf mesures ou environ de terres séantes près de haies de Moringhem dans une pièce, item les avestures de blé à dépouiller à la moisson prochaine de six quartiers quatre verges de terres séantes et croissantes à la vallée des « freziers » susdit terroir de Difques.

Item ils promettent de donner à leur fils incessamment trois cent d’avoine, deux cent de blé, item une cavaille et un cheval hongre, item un binot et deux herches, item cinq cent de fourrage, item un chariot.

Le tout estimé à la somme de 999 livres.

Portement d’icelle : sa mère lui donne seize mesures ou environ de terres tant pré qu’à labour séantes aux terroirs d’Alquines Loquin, Fouxolles et à l’environ, terres estimées 1000 livres, à la charge par ladite MERLEN et son futur époux de payer à ladite BOUCHEZ sa vie durant au terme de Noel 60 livres, ou bien de la nourrir sa vie durant tant saine que malade, comme à son état appartient, dont des deux cas ladite BOUCHEZ pourra opter.

En outre lesdits REMOND et sa femme donnent à leur fils futur mariant une pièce de terre labourable contenant dix-huit mesures séant entre le petit et grand Difques et Moringhem, listant du midi au seigneur de Difques et autres, vers mer aux terres de l’abbaye de Difques, pour en jouir la vie durante de ladite Thérèse DEBIECQUE sa mère…. la jouissance des dits 18 mesures sont évaluées à 30 livres par chacun an.

1 commentaire

Classé dans contrats de mariage

Une réponse à “CM REMOND X MERLEN en 1724

  1. Pingback: CM REMOND X MERLEN en 1724 | blog de Jobris | S...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s