Une vente avec « suivre la cote et ligne »


Gros de St Omer, vente 236 du 14/03/1725 (45E5/775)

Jean Louis BINET laboureur demt à Guémy Artois fils et héritier en cette partie de Jacques et Marie Anne DECROIX d’une part.

Marie LINGLET veuve de Jean DECROIX demt à Barbinghen paroisse de Moringhem stipulant tant en son nom qu’aux noms de ses enfants qu’elle a retenu dudit Jean DECROIX  d’autre part.

Le premier comparant reconnait avoir reçu de ladite LINGLET 110 livres courant, 40 sols de messes pour les fidèles trépassés.

Moyennant quoi il lui vend, cède et transporte une demi-mesure et quelques verges de terre à labour séant au terroir de Moringhem, tenu en coterie de la seigneurie de Barbinguen, échue audit BINET en sa dite qualité, listant d’aval aux ayants droit de N. PIPELART, d’amont aux héritiers d’Antoine BINET, aboutant du midi au chemin de Barbinguen allant à Bruxolle, vers mer auxdits N PIPLART.

.. En jouir du jour d’hui en toute propriété par ladite LINGLET et ses enfants et suivre la cote et ligne de ses dits enfants comme parents au vendeur, à la charge du bail qu’il y en a, des rentes foncières et seigneuriales…

La parenté précise n’est pas indiquée mais Jean Louis BINET est cousin germain des enfants DECROIX (Marie Anne et Jean DECROIX sont frère et sœur).

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Une vente avec « suivre la cote et ligne »

  1. Pingback: Une vente avec "suivre la cote et ligne&qu...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s