Des journées de travail pour payer une dette


Avec le prix d’une journée de travail d’un scieur de long : 15 sols.

Gros de St Omer, photo 1708 convention 55 du 02/12/1713 (4E5/684)

Antoine DUHAMEL bourgeois Me soyeur d’haute soye d’une part.

Louis CADART aussi soyeur de son métier demt respectivement en cette ville d’autre part.

Parties en procès à l’échevinage de cette ville sur l’exécution et saisie des biens et effets du premier comparant à la requête de Jean ZEGRE receveur ce la vendue mobiliaire faite après le décès de Jacques DESGARDINS par l’amand LAMOURY le 06/09/1712 pour 72 livres 5 sols 3 deniers pour le prix d’une vache acheté par ledit DUHAMEL à la vendue qui l’avait cédé audit CADART à charge de la payer audit receveur à la décharge dudit DUHAMEL.

La sentence rendue à l’échevinage condamne ledit CADART de décharger ledit DUHAMEL ou de lui mettre es mains la somme ci devant énoncée…

Ledit CADART était sur le point d’appeler de la sentence rendue le 14/09, mais pour éviter de gros frais les parties se sont convenues comme s’ensuit.

Ledit CADART reconnait devoir ladite somme de 72 livres 5 sols 3 deniers au premier comparant.

N’ayant de quoi y satisfaire il promet pour aller quitte de travailler journalièrement et assidument au profit dudit DUHAMEL et avec lui quand il le requerra de son dit métier de soyeur d’haute soie sur le pied de quinze sols par chacun jour « si longtemps que ledit DUHAMEL soit plainement satisfait de la somme susmentionnée ».

Ledit CADART reconnait encore de devoir 9 livres 10 sols pour les dépens dudit procès, et pour lui en faire aussi paiement « il travaillera au proffit dudit DUHAMEL sur le pied que dit est »…

Et comme ledit CADART se trouve dans le besoin et nécessité de gagner sa vie, il a été convenu que jusqu’à la chandeleur prochain ledit DUHAMEL lui paiera ses salaires de deux semaines sur le pied avant dit, et après la chandeleur ledit CADART pourra travailler une semaine pour lui que ledit DUHAMEL lui paiera et l’autre semaine à déduire et précompter sur les sommes ci devant mentionnées, et ainsi continuer jusque l’entier paiement des dites deux sommes.

Et Si ledit DUHAMEL emploie ledit CADART pour travailler hors de cette ville et banlieue, le dernier nommé sera payé comme les autres ouvriers qui travaillent à la campagne.

(sauf erreur, on arrive à 109 journées de travail à faire pour rembourser ledit DUHAMEL)

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Des journées de travail pour payer une dette

  1. Pingback: Des journées de travail pour payer une d...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s