Reconnaissance d’une famille VANDENBERGUE en 1732


Gros de St Omer, reconnaissance 14 du 23/07/1732 à Nordausques (4E5/831)

Jean VANDENBERGUE laboureur demt à Nordausques, Jean VANDENBERGUE laboureur demt sous la paroisse d’Ardres, Jean François BINET charron demt à Audruicq et Marie Antoinette VANDENBERGUE sa femme, Charles BANQUART fermier de la Pierre sous la paroisse de Zouafques (« Swafque ») et Marie Jeanne VANDENBERGUE, Marie et Chrestienne VANDENBERGUE jeunes filles demt audit Nordausques sa femme, tous lesdits du surnom VANDENBERGUE enfants et héritiers de Jean VANDENBERGUE premier nommé ci devant et de Marie GOVART défunte.

Lecture à leur apaisement de deux lettres de rente crées par lesdits Jean VANDENBERGUE père et feue Marie GOVART sa femme :

- savoir une au profit du Sr Gérard François DUVAL sieur de la Pierre portant en capital 200 livres au cours annuel de 12 livres 10 sols passée à St Omer le 30/04/1718, réduite à cinq du cent le 29/03/1729.

- et l’autre au profit de demoiselle Catherine Isabelle PIGOUCHE veuve de François DUVAL Sr de la Pierre portant en capital 1250 livres au cours annuel de 62 livres 10 sols passée à St Omer le 14/08/1715, réduite ) trois livres du cent le 20/09/1720, de laquelle rente a été remboursé 312 livres 10 sols pour le quart le 07/08/1723.

Des deux lettres de constitutions de rente, lesdits comparants sont redevables d’une somme de 871 livres pour arrérages des cours annuels non payés, jusque et y compris l’année 1731.

Ils sont encore redevables de 197 livres 5 sols pour rendages de terres pour les années 1729 30 et 1731, faisant les deux sommes ensemble celle de 1068 livres 8 sols 6 deniers.

Les comparants passent reconnaissance au profit de Jacques Augustin DE CROISILLES sieur de la Blanchemotte échevin à son tour de cette ville de St Omer et de damoiselle Jeanne Bertine DUVAL son épouse et héritière de François Gérard DUVAL sieur de la Pierre, tant pour ladite somme qu’ils promettent payer à leur volonté que pour lesdites rentes…

(…Signatures…)

Ledit Charles BANCQUART et sa femme ont été refusant de signer la reconnaissance, disant qu’ils ne trouvent pas à propos de se rendre héritiers de leur mère quant à présent.

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Reconnaissance d’une famille VANDENBERGUE en 1732

  1. Pingback: Reconnaissance d’une famille VANDENBERGUE...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s