Vente d’un moulin à Tilques en 1713


Gros de St Omer, vente 437 du 16/02/1713 (4E5/678)

Certainement ce moulin à eau à Tilques déjà mentionné : Bail d’un moulin à eau en 1730.

Jean Baptiste VIELLART meunier demt à Tilques et Jeanne BAUDE sa femme.

Vente à Philippe GUILBERT laboureur demt audit Tilques et Anne Louise QUEUTSART sa femme de tout un moulin à usage de moudre blé et les manoir amazé, vivier, étang et héritage en dépendant contenant deux mesures de terres, y compris le chemin, ainsi que le tout se comprend et extend et est planté et hocqué avec tout ce qui sert audit moulin et dépendance, procédant par acquisition que lesdits VIELLART et sa femme en ont fait de Jacques THUILLIER par contrat contenant vente et rente du 13/11/1702, avec encore la charrette et cheval qui seraient audit moulin et le fumier dans la cour.

Vente à charge des rentes foncières et anciennes, de deux canons ou arrentements sans rembours auxquels lesdits biens sont assujettis, le premier de 60 florins et l’autre de 5 florins, le tout pas an et monnaie de Flandre, et encore à la charge d’une rente héritière de 82 livres 7 deniers rachetable de 1312 livres 10 sols constituée par ledit contrat au profit dudit Jacques THUILLIER.

Vente moyennant 10 livres de denier à dieu, deux messes aux fideles trépassés et pour deniers principaux 762 livres 10 sols que les acheteurs promettent payer et fournir auxdits VIELLART et sa femme en dedans huit jours. Ils promettent encore de les décharger de ladite rente héritière et desdits « arrentissements ».

Dans la vente sont compris tout ce qui sert au moulin, marteaux, cordages, tonneau, traneaux, barreaux, maille, chevilles, hocquets et deux couches.

25/02/1713 : Jean Baptiste VIELLART et Jeanne BAUDE sa femme, reconnaissent avoir reçu de Philippe GUILBERT et sa femme la somme de 762 livres 10 sols reprise au contrat ci devant.

Dans ladite somme est entrée celle de 120 livres qu’ils ont pris à cours de rente du Sr Joachim CARLIER mayeur des francs alleux de la châtellenie de St Omer par contrat de ce jour.

Déclaration afin que ledit bien soit légalement affecté à la sureté de ladite rente.

1 commentaire

Classé dans moulins et meuniers

Une réponse à “Vente d’un moulin à Tilques en 1713

  1. Pingback: Vente d'un moulin à Tilques en 1713 | bl...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s