CM MACHART X MACHART en 1728


4E5/797, contrat de mariage du Gros de St Omer du 26/05/1728

Gilles Theodore MACHART laboureur fils à marier des défunts Jean Antoine et de Marie Catherine WINNEBROITE assisté de Guillaume FROMENT son beau père, de Guillaume François MACHART son frère germain, de Pierre François LOUCHART couvreur de paille à Campagne Wardrecques son beau frère à cause de Marie Jeanne MACHART sa feue sœur, de Jean François CHERMEUX demt à Wardrecques et de Françoise Isabelle MAES sa cousine germaine demt les trois premiers au Hocquet paroisse d’Arques d’une part.

Anne MACHART fille d’encore vivant Gilles et de défunte Anne VIGNY assistée de son dit père demt à Blendecques sauf ladite Anne à Bilques et icelle veuve de Jacques LEFEBVRE vivant laboureur audit lieu , de Guillaume LEFEBVRE son beau père demt audit Bilques, de Marie Anne LEFEBVRE sa belle mère, de Jacques Michel LEGAY tonnelier demt à Arques son beau frère à cause de Marie Barbe MACHART sa sœur germaine, de Marie Marguerite LEFEBVRE femme à Jacques François VIGNY son oncle du chef paternel laboureur demt audit Arques d’autre part.

Le futur mariant a déclaré lui appartenir la moitié contre ledit Guillaume François MACHART son frère dans cinq parts de six de la prisée des meubles effets bestiaux ustensiles de labour faite après le décès de ladite WINNEBROITE sa mère par la loi d’Arques le onze du courant ou jour suivant, et pareils droits dans les avesties de grains d’hiver et marsailles dont la prisée se fera à la dépouille du mois d’aout prochain, encore indivis avec son dit frère et les enfants de Marie Jeanne MACHART sa sœur vivante femme audit LOUCHART, auxquels enfants appartient le sixième restant, et cela du chef de ladite WINNEBROITE leur mère grande, parce que ledit futur mariant et son dit frère sont aux droits dudit Guillaume FROMENT leur beau père pour sa moitié des biens de communauté avec leur feue mère en lui payant 700 livres, en sorte que lesdits meubles effets bestiaux ustensiles de labour avesties à dépouiller à l’aout prochain resteront communs entre eux et impartis jusqu’à ce que l’un ou l’autre voudra partager ou se séparer…

à l’égard de la future mariante, elle apporte aussi à ce mariage la somme de 1064 livres qui lui revient dans la prisée vente et rachat faite après le trépas dudit Jacques LEFEBVRE son mari le 13/01 dernier et jour suivant devant la loi dudit Bilques, y compris 255 livres 10 sols qu’il lui est encore dû du rachat mobiliaire d’Anne VIGNY sa mère selon l’acte passé devant la loi d’Arques le 04/02/1711 ; sauf que sur cet apport elle doit à Marie Joseph LEFEBVRE sa fille mineure 180 livres 8 sols 7 deniers pour le rachat de son feu père.

Les futurs mariants apportent respectivement à ce dit mariage les biens en fond « catheux verds et secqs » procédant de chacun leurs auteurs et qui suivront la ligne encore indivis avec leurs cohéritiers, de quoi les partages à faire en contiendront le détail.

2 Commentaires

Classé dans contrats de mariage

2 réponses à “CM MACHART X MACHART en 1728

  1. Pingback: CM MACHART X MACHART en 1728 | blog de Jobris |...

  2. Pingback: CM MACHART X MACHART en 1728 | Rhit Genealogie ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s