Bail du moulin de Nielle les Thérouanne en 1734


Gros de St Omer, bail 94 du 19/06/1734 (4E5/851)

François OUBRON meunier demt au village d’Halines et Jeanne Cécile BLOS sa femme.

Ils prennent à bail de Mre Jacques WALLOUR ci devant substitut du procureur du roi des ville et baillage de St Omer, stipulant pour et sous le bon plaisir de madame BULTEL de RENEGHELT cousine et héritière immobiliaire patrimoniale de messire Marc Hubert DELANNOY vivant chevalier seigneur de Nielles, de la ligne des MAMETZ MAILLY, tout un moulin banal à usage de moudre blé et autres grains avec une maison chambre et autres édifices tenant audit moulin situé audit Nielles les Thérouanne, avec le jardin potager manoir et pré « flotty » y tenant, le tout à concurrence de sept quartiers ou environ, un enclos à usage de labour situé au bouts des prairies et listant nort et vers midi à la rue, contenant trois quartiers ou environ et deux pièces de terre aussi à labour, l’une de neuf quartiers et l’autre de cinq situées au terroir dudit Nielles, pardessus ce un riez de cinq quartiers situé au dessus dudit Nielles, le tout comme en a joui ou du jouir Thérèse DERVARRE veuve de Joseph LUC en vertu du bail du 12/05/1731, et avant elle Hubert LECLERCQ.

Pendant ce bail, ils profiteront des « copilles de saulx » ( coupilles de saules) tant seulement qui sont autour des lègres et de la rivière du Lis à la réserve de celles qu’a droit de remporter le fermier occupeur de la ferme dudit Nielles…à 0condition et non autrement de par eux fournir les fascines qu’on pourrait avoir besoin pour raccommoder les digues ponts et chemins, et « postaques » nécessaires pour remplacer celles qui viendront à dépérir…

Bail dont l’entrée en jouissance est commencé au premier de mai 1734, fin du bail de ladite DERVARE, ensuite du résilement fait.

Bail moyennant 200 livres par an…

Les preneurs devront entretenir ladite maison moulin et autres bâtiments de toutes réparations tant grosses que locatives, pour les rendre à leur sortie tels qu’ils les auront trouvé à leur entrée, et ne outre ledit moulin de toutes réparations tant grosses que petites soit pour les roues meules beffroi arbres lanternes pointes chevilles fuseaux noyaux « ventailles »…le tout pour quoi on se conformera à la prisée faite le 05 juin du courant qui se trouve monter à 2970 livres, compris le moulin et autres amazements… et il s’en fera une nouvelle à la sortie desdits preneurs pour se faire raison du plus ou moins valu…

Les preneurs devront entretenir les terres en bonne labour à leur sole et composture ordinaires les fumer et amender ne bon père de famille affin de laisser le tout en bon état à leur sortie…

J’ai du rater le bail de 1731 à Thérèse DERVARE.

Le bail du moulin à Hubert LECLERCQ est sur ce blog: Bail du moulin banal de Nielles en 1729.

On retrouve le couple OUBRON BLOS à Halines en 1731, ici : Bail d’un moulin à Halines en 1731.

 

1 commentaire

Classé dans moulins et meuniers

Une réponse à “Bail du moulin de Nielle les Thérouanne en 1734

  1. Pingback: Bail du moulin de Nielle les Thérouanne ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s