Transaction d’une famille MATISSART en 1707


Gros de St Omer, transaction 22 du 18/11/1707 (4E5/640)

Jean GROU mayeur du village d’Ecques veuf de Marie HOCHART paravant veuve de Pierre MATISSART d’une part.

Mathieu DELOHEN demt audit lieu mari de Marie Jeanne MATISART, Jaspart COCU demt à St Martin les Aire mari de Jeanne Thérèse MATISART, Georges DEMOLE demt audit village d’Ecques mari de Marie Anne MATISART, Jean Baptiste CORDIER demt à Warnes paroisse de Rincq mari de Pétronille MATISART et Jacques François DEGOUY sergent à cheval du baillage de cette ville mari de Jeanne Françoise MATISART, toutes lesdites femmes filles et héritières desdits feus Pierre et Marie HOCHART.

Il pourrait arriver plusieurs difficultés entre elles au sujet de la maison mortuaire de ladite Marie HOCHART tant pour la reprise de ses portements à mariage avec ledit GROU que pour les acquisitions de terres et autres biens qu’ils ont fait pendant leur conjonction et que ledit GROU prétendait lui appartenir , du moins la plus grande partie par remploi du prix de la vente des biens qui procédaient de son chef…

Considérant les procès et difficultés qui pourraient naitre entre eux touchant la susdite maison mortuaire, voulant les prévenir et terminer le procès commencé par aucun desdits seconds comparants contre ledit GROU pardevant la justice dudit Ecques pour l’obliger à leur faire raison de ce qui leur revenait après le trépas de leur mère , et voulant aussi nourrir paix et amitié entre eux, les parties ont convenu accordé et transigé entre elles irrévocablement comme il ensuit.

Les parties déclarent ratifier et approuver le partage fait entre elles des biens patrimoniaux en l’an 1700, et moyennant 600 livres que ledit GROU promet payer et fournir aux seconds comparants, savoir 200 livres au jour de Pâques prochain et les autres 400 livres en dedans le jour de toussaint ensuivant, le tout de l’an 1708, ils cèdent audit GROU leur part dans le tiers des capitaux deniers arrérages de la rente de 48 florins de capital que doit Hugues MACHART et Péronne GENET sa femme demt au Hocquet, item ils laissent et abandonnent au profit dudit GROU tout ce qu’ils avaient droit de prétendre dan les acquisitions faites par lui pendant sa conjonction de mariage avec leur dite mère… en sorte qu’au regard de l’acquisition des trois quartiers de jardin nommé le trois cornet, ledit GROU promet payer auxdits seconds comparants et à chacun la somme de 15 livres.

Consentent encore lesdits seconds comparants que ledit GROU profite et retienne les effets mobiliaires par lui achetés à la vendue mobiliaire sans en payer le prix et pour le surplus de ce qui est du par ladite vendue, il demeurera au profit desdits seconds comparants…

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Transaction d’une famille MATISSART en 1707

  1. Pingback: Transaction d'une famille MATISSART en 1707 | R...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s