Deux nouvelles cloches à Nordausques en 1733


Gros de St Omer, convention 22 du 01/08/1733 (4E5/842)

Joseph GODEFROY bailly, Jean DUQUESNE, Jacques François HERMEL, Laurent BRAEM échevins, Jacques BANQUART, habitants tous du village de Nordausques et Antoine DEPRECQ receveur de l’église dudit Nordausques ensemble stipulant tant pour eux qu’au nom de la communauté dudit Nordausques et se faisant forts de Noel HEBAN marguillier de ladite église d’une part.

Le Sr Adrien DELAPLACE marchand fondeur de cloches en cette ville d’autre part.

Le second comparant a entrepris de livrer deux cloches pour l’église dudit Nordausques, ensemble du poids de 14 à 1500 livres, lesquelles devront être de bon métal et du meilleur et devront être concordantes, dont tous les frais resteront à la charge dudit entrepreneur.

La communauté livrera audit entrepreneur la petite cloche de leur paroisse qui sera pesée au poids de la ville et dont le poids contournera en diminution du poids des deux cloches en sorte que la « courtresse » dans la refonte de cette cloche de paroisse et frais qui en résulteront seront et demeureront à la charge dudit entrepreneur qui fera déduction du poids d’icelle comme elle lui sera livrée…

Ce ne sera que du surplus du poids de ces deux nouvelles cloches qu’il sera payé sur le pied de 22 patars Flandre, au courant 27 sols et demi à la livre pesant.

Ledit DELAPLACE sera tenu aux frais de la prisée qui se fera au poids de la ville des susdites cloches et sur lesdites deux nouvelles cloches il y fera imprimer gratis les écritures qui lui seront données.

Bien entendu que les frais de voitures depuis l’endroit où est le poids de la ville jusqu’à Nordausques seront aux frais de la communauté, tout le reste sera pour le compte dudit DELAPLACE et à ses risques périls et fortune.

Le prix tel que ci-dessus après le poids de la cloche de la paroisse déduit, se paiera par les premiers comparants savoir : 600 livres au jour que ces deux cloches nouvelles seront livrées, et du reste la moitié se paiera en dedans six mois du jour de ladite livraison et l’autre moitié six mois après.

Lesdites cloches seront fondues pour le mi septembre prochain et devront été bien et dument faites et du meilleur métal comme dit est, le tout au dire d’expert, et même ledit DELAPLACE les garantira bonnes et valable pendant le temps d’un an à compter de la livraison.

Il a été dit par messire Christophe Louis DE BEAUFFORT comte de croix en qualité de premier administrateur de ladite église de Nordausques qu’il consent à ce que les boni des comptes de la même église soient employés au paiement du prix desdites deux cloches, attendu que rien ne manque à ladite église qui pourrait être à la charge de la fabrique.

Par ledit DEPRECQ receveur d’icelle a été dit que sur le reliquat qu’il doit, il paiera 200 livres au jour de la livraison desdites cloches, item 200 livres six mois après et le surplus tant du compte arrêté que pour ceux à arrêter se paiera en dedans l’an de ladite livraison des nouvelles cloches.

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Deux nouvelles cloches à Nordausques en 1733

  1. Pingback: Deux nouvelles cloches à Nordausques en ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s