St Omer, CM COLLE X DE CHATIGNY en 1728


Gros de St Omer, contrat de mariage 43 du 02/03/1728

Jacques COLLE laboureur demt à Marck gouvernement de Calais fils à marier d’encore vivant Sr Gilles fermier demt à Guemps et de Marguerite BUE assisté dudit Sr son père, de Nicolas COLLE son frère demt audit Guemps, de Catherine NOEL sa femme, de François LEDUCQ laboureur demt audit Marck, de Marie Anne COLLE sa sœur germaine, de Jean LHEUREUX laboureur demt au même lieu de Marck son bon ami d’une part.

Damoiselle Marie Louise DE CHATIGNY fille à marier de défunt le Sr Etienne et d’encore vivante damoiselle Marie Anne DRICAULT assistée de sa dite mère, du Sr et Me Philippe CHATIGNY prêtre curé de Bonningues son frère germain et y demt, du Sr Jean Marie DRICAULT escuier Sr de Héricourt demt à la Haussoye paroisse de Bellebrune pays de Boulonnois, du Sr et Me Jean Baptiste BENOIT prêtre curé de Tournehem son bon ami et de Jean THIBAUT son bon ami laboureur demt audit Bonningues d’autre part.

À l’égard dudit Jacques COLLE futur époux, il déclare lui appartenir et qu’il apporte à ce mariage pour la somme de 2000 livres en meubles effets bestiaux ustensiles de labour grains fourrages et remissus en la ferme qu’il occupe à présent.

À l’égard de ladite damoiselle Marie Louise DE CHATIGNY future mariante, elle déclare lui compéter et appartenir en qu’elle apporte aussi à ce mariage pour la somme de 400 livres monnaie de France en meubles et effets et autres. De plus ladite damoiselle Marie Anne DRICAULT sa mère lui donne quinze mesures de terres dans une pièce située au terroir de Bourthes au lieu nommé le alliame présentement occupé par Adrien MERLEN, listant vers midi à Robert DANEL, de bout vers mer à Jacques et Jean INGUIER, d’autre liste au sieur LEMAIRE, vers soleil levant au marquis de Liembrune, pour en jouir en propriété du jour de leur mariage et profiter des rendages que ledit MERLEN devra à cause de la dépouille prochaine, à condition que si ledit Sr Philippe DE CHATIGNY son fils décède avant elle, qu’elle pourra se retirer avec les futurs mariants pour y être nourrie et entretenu comme à son état appartient, et qu’ils accordent par cette la liberté à ladite damoiselle Marie Anne DRICAULT si elle ne s’accommodait avec eux, pour lors elle se réserve le revenu de 75 livres par an à recevoir et se faire payer de l’occupeur desdites quinze mesures et successeurs à l’occupation, et cela à compter du jour qu’elle se retirera d’avec eux.

1 commentaire

Classé dans contrats de mariage

Une réponse à “St Omer, CM COLLE X DE CHATIGNY en 1728

  1. Pingback: St Omer, CM COLLE X DE CHATIGNY en 1728 | Rhit ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s