Vente d’une famille DESMIDT en 1733


Gros de St Omer, vente 119 du 20/11/1733 (4E5/843)

Pierre DESMIDT laboureur demt au village de Brouckerque agissant tant en son nom qu’en qualité de tuteur maternel de Marie Cornille CARRE et d’Anne Marie STALEN fille mineure de Marie DESMIDT sa sœur, Pierre DUFLOS laboureur demt au village de Loon châtellenie de Bourbourg tuteur paternel et bel oncle de ladite CARRE, Marie Catherine DESMIDT fille majeure demt sous la paroisse dudit Bourbourg et Pierre DONDEYNE père et tuteur ayant le bail et gouvernement de Marie Jeanne qu’il a eu de sa conjonction avec Jeanne DESMIDT se faisant fort de sa dite fille, iceux DESMIDT enfants et héritiers de Jean et de Marie WALRICQUE d’une part.

Sr Antoine François ZENNEQUIN bourgeois marchand chaufourier demt en cette ville de St Omer et damoiselle Marie Françoise HARDY sa femme d’autre part.

Les premiers comparants vendent au profit dudit ZENNEQUIN une ferme amazée de maison grande étable et autres édifices avec tous « verds et secqs » et ainsi que le tout est planté et hocqué, située à St Folquin pays de Langle, occupée actuellement par Jean Baptiste MONTAIGNE contenant 40 mesures de terre ou environ tant pâture pré que terre à labour en différentes pièces… terres dévolues auxdits susnommés DESMIDT à concurrence de chacun en quart par le décès de Jean et Marie WALRIQUE leur père et mer et père et mère grands des mineurs.

Vente à la charge toutefois du mesurage si les seconds comparants le trouvent à propos, pour leur être fait raison de la « courteresse » de 40 mesures s’il s’en trouve, sans pouvoir prétendre par lesdits vendeurs ce qu’il y aurait d’augmentation.

Vente à la charge de 35 sols de rente ancienne ou canon due à l’église de St Folquin affectée sur ladite ferme.

Vente faite parmi et moyennant cinq livres employés en célébration de messe pour le repos des âmes des fideles trépassés, pour couvre chef la somme de 50 livres et pour deniers principaux 7000 livres.

Outre les vins et conditions, ils ont payé comptant 3142 livres 19 sols un denier obole savoir audit Pierre DONDEYNE 1080 livres 19 sols huit deniers obole, auxdits Pierre DESMIDT et Marie Catherine DESMIDT sa femme chacun pareille somme. Pour ce qui est de la part de Marie Louise CARRE et d’Anne Marie STALEN enfants mineurs de Marie DESMIDT portant pareille somme, les seconds comparants promettent de la leur payer lorsqu’ils auront atteint l’âge de majorité légale, et pour les mettre hors d’intérêts, ils se sont obligés de leur payer 40 livres trois deniers par chacun an… jusqu’à la numération de ladite somme…

Au regard des 2676 livres un sol deux deniers restant de celle de 7000 livres, ils ont été payés ce jour à la décharge des premiers comparants pour le rembours des rentes suivantes, dont étaient tenus lesdits DESMIDT et lesdits mineurs, savoir :

- au sieur Jean François Joseph DAMART notaire royal d’Artois demt en cette ville agissant au nom du sieur Guillaume Joseph MAYOUL greffier en chef du conseil d’Artois et damoiselle Marie Isabelle DRINCQBIER son épouse 1391 livres 13 sols tant pour principal de deux rentes que pour arrérages… passées l’une le 15/05/1699 portant en capital 600 livres créée par ledit Jean DESMIDT au profit du Sr Jacques MOREL, l’autre crée au profit que dessus au capital de 300 livres du 25/04/1709.

- au sieur LEFRANCOIS avocat en cette ville 905 livres11 sols 8 deniers tant pour les deniers capitaux portant 500 livres que pour les arrérages…

- quant aux 378 livres 16 sols 6 deniers pour parfait de ladite somme principale de 7000 livres, ils seront employés au rembours de pareille rente créée au profit de la charité des pasteurs de cette dite ville portant tant en capital qu’arrérages 378 livres 16 sols 6 deniers…

Les premiers comparants promettent décharger ladite ferme du viage d’un quart que prétend en icelle Charles GERSSEN veuf de Marie DESMET en premières noces demt sous la paroisse de Bourbourg.

Vente à charge du bail qu’en a Jean Baptiste MONTAGNE.

Un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Vente d’une famille DESMIDT en 1733

  1. Pingback: Vente d’une famille DESMIDT en 1733 | Rhi...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s