Accomodement d’une famille PRUVOST en 1728


Gros de St Omer, accommodement du 20/11/1728 (4E5/796)

Jean PRUVOST marchand en cette ville, Jean MAIGREZ maréchal ferrant demt à Bléquin veuf ci devant de Marie PRUVOST, père et tuteur de Jean et Pierre MAIGREZ ses enfants qu’il a eu d’icelle, Pierre SIFLART serrurier demt en cette ville mari de Pétronille PRUVOST, Phles TAVERNE aussi maréchal demt à Harlettes paroisse de Coulomby agissant tant en son nom qu’au nom de Marie TAVERNE sa sœur, iceux TAVERNE enfants et héritiers de Marie Catherine PRUVOST, iceux susnommés tous héritiers à de feu Simon PRUVOST.

Les comparants promettent d’appréhender la succession tant mobiliaire qu’immobiliaire de feu Simon PRUVOST leur frère en son vivant cabaretier au village de Seninghem et de poursuivre la vente de quelques biens en fonds fait par ledit feu Simon PRUVOST ainsi que son testament fait par le curé dudit Seninghem et témoins depuis peu, pour les faire annuler l’un l’autre.

Suivant ce, ils ne pourront se désunir et devront contribuer par égalité aux frais et dépens des procédures à intenter et poursuivre, pour tenir à la perte comme au gain…

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Accomodement d’une famille PRUVOST en 1728

  1. Pingback: Accomodement d’une famille PRUVOST en 172...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s