St Omer, apprentissages de 1736


4E5/871 apprentissages 1736

7 pièces N° 1 à 5, 34 et 35.

Photo 8263 apprentissage 3 du 06/08/1736

Omer LEBLOND commis à l’eau de vie demt en cette ville d’une part. Le Sr Louis LE GAIGNEUR bourgeois Me orfèvre demt en cette dite ville d’autre part. Le premier a placé Augustin Joachim LEBLOND garçon orfèvre son fils chez ledit Sr second comparant, pour y travailler l’espace de trois ans…

Le second promet payer audit Augustin Joachim LEBLOND 10 sols de salaire tos les jours de travail pendant la première année… 12 sols la deuxième… 18 sols la troisième…

Si ledit Augustin LEBLOND venait à quitter ledit Sr GAIGNEUR avant la fin des trois ans, ledit Omer LEBLOND promet payer audit Sr GAIGNEUR 150 livres…

Photo 8265 apprentissage 35 du 13/07/1736

Le sr Simon Louis CHARLET marchand demt St Omer.

Pour faire le profit et avantages de Charles Louis CHARLET son fils âgé de 12 ans complets, il a, à commencer demain, mis en apprentissage pour quatre ans avec le Sr Charles Austrebert PARIS Me cartier demt en cette ville… auquel il s’engage et s’oblige de montrer son métier de cartier…

Si ledit Sr PARIS venait à renvoyer ledit apprenti avant ledit temps expiré, il s’oblige de le placer chez un autre maitre cartier pour parachever le restant de son apprentissage…

Photo 8267 apprentissage 34 du 24/01/1736

Philippe Gilles BAYART laboureur demt à Fourbecques paroisse de Wavrans.

Pour faire le profit et avantage de Philippe Clément BAYART son fils âgé de 15 ans complet, l’a, à commencer au 01/02 prochain, mis en apprentissage pour deux ans avec Jean LECOUVET maitre drapier demt en cette ville… qui promet lui montrer son dit métier de drapier…

Après que ledit apprenti aura fait et achevé les trois pièces de drap ou de pinchina, ledit LECOUVET promet lui payer pour le restant de son apprentissage par chacune semaine une pièce de vingt sols…

Photo 8269 apprentissage 1 du 21/08/1736

Jean DEVIENNE Me chirurgien demt à (Affringues ? Vaudringhem ? surcharge…) d’une part.

Adrien Jacques DURANT jeune homme émancipé par âge compétant demt à « Crayewicq » d’autre part.

Le premier comparant promet d’apprendre et enseigner au second le métier de « sirier » en tout ce qui en dépend et même « blancir et acomoder les cirs ».

Le second comparant promet payer 15 livres de denier à dieu à sa femme et 300 livres en deux paiements… Pardessus ce, ledit second comparant promet payer 11 livres par chaque mois pendant le temps qu’il demeurera avec ledit DEVIENNE pour apprendre ledit métier…

Antoine DELAMERE laboureur demt à Craywick se rend caution au paiement des sommes ci-dessus…

Quand ledit DURANT sera établi et au cas qu’il vint à lui manquer en quelque chose en son dit métier, ledit DEVIENNE promet lui montrer en quoi il manquera et l’enseigner ce qu’il conviendra.

Photo 8271 apprentissage 2 du 27/07/1736

Le Sr Albert ROBERT bourgeois demt en cette ville tuteur de Jacques ROBERT fils de feu Pierre et de Marie Joseph PERIQUET d’une part.

Mathieu Bernard MAMET maitre perruquier en cette dite ville d’autre part.

Le premier comparant prétend faire apprendre la profession de barbier perruquier en cette ville audit Jacques ROBERT son mineur.

Me second comparant promet et s’engage d’apprendre la profession de barbier perruquier en cette ville pendant trois ans…

Ledit ROBERT promet payer audit MAMET 66 livres et 7 livres 10 sols pour les droits du métier…

Photo 8273 apprentissage 4 du 29/06/1736

Le sr Louis Marie GUSLOT demt à Tournehem d’une part.

Louis François VANISACQ maitre perruquier demt audit St Omer d’autre part.

Le second comparant promet d’enseigner et montrer le métier de perruquier à Jean Louis GUSLOT fils du premier comparant qui est à présent apprenti, et ce pendant l’espace de deux ans… pendant lequel temps ledit second comparant a promis le nourrir alimenter chauffer loger et lui montrer tout ce qui est nécessaire de savoir dans ledit métier de perruquier…

En vertu de quoi ledit Sr GUSLOT promet lui payer 150 livres…

Photo 8274 apprentissage 5 du 09/08/1736

Le Sr Grégoire Albert SEGOUSAIN bourgeois Me tailleur d’habits pour femmes demt en cette ville d’une part.

Le Sr Nicolas Dominique ALLART marchand cartier demt en cette ville d’autre part.

Le premier comparant souhaite que Charles SEGONSAIN son fils apprenne le métier de cartier en cette ville.

Ledit Charles SEGONSAIN travaillera chez ledit second comparant le temps et espace de quatre ans… moyennant quoi ledit second comparant promet et s’engage de lui montrer pendant ledit temps tout ce qu’il conviendra lui montrer dans ledit métier…

1 commentaire

Classé dans apprentissages, relevés

Une réponse à “St Omer, apprentissages de 1736

  1. Pingback: St Omer, apprentissages de 1736 | blog de Jobri...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s