Une chaudière contre une soupe quotidienne


Gros de St Omer, accommodement 47 du 31/03/1733 (4E5/842)

Jean François DUBOIS brasseur et laboureur demt à Wavrans et Marie Anne DUBOIS fille de libre état demt audit lieu sa sœur.

La seconde comparante vend cède et transporte au profit dudit DUBOIS son frère son sixième dans une chaudière et cuve et bac de sa brasserie, pour par lui en jouir du jourd’huy en toute propriété en avant et à toujours.

Moyennant ce, son dit frère promet tous les jours et la vie durante de sa dite sœur de lui livrer sa portion de la soupe qu’il fera chez lui tant bouillon que soupe potage « si tellement qu’elle en serat contente ».

2 Commentaires

Classé dans Actes intéressants

2 réponses à “Une chaudière contre une soupe quotidienne

  1. Pingback: Une chaudière contre une soupe quotidien...

  2. Pingback: Une chaudière contre une soupe quotidien...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s