Moulin banal à Elnes en 1717

 Bon… les vacances c’est les vacances!! même pas envie de faire un peu de généalogie! Voila quand même un petit acte intéressant (heureusement que j’ai un petit stock …):

Bail d’un moulin banal à Elnes (Eunes, Eulne…) en 1717

4E5/723, photo 8231, acte 55 du 18/02/1717

Nicolas Joseph HIELLE meunier demeurant à Eunes et Marie Jeanne LAISNE sa femme prennent à bail de messire Philippe Marc de FIENNES chevalier vicomte de Fruges et d’Acquin, baron d’Eunes seigneur desquerdres et autres lieux absent stipulant en son nom messire Pierre SANDELIN chevalier seigneur d’Hercutant son neveu ici présent, tout un moulin banal à eau à usage de moudre grains séant à Eunes avec le manoir maison et édifices servant de demeure au meunier, le tout ainsi qu’ils en jouissent présentement et comme en a joui ou dû jouir avant eux Charles LEVRAY… pour en jouir pour 9 années consécutives…

.. Payer par chacun an audit seigneur ou son receveur 1037 livres 10 sols par quartier de 3 mois en 3 mois dont le premier échera au premier juillet prochain et ainsi continuer de quartier en quartier et d’an en an… fournir annuellement audit seigneur 100 livres de bon lard à larder au jour de Noel… aussi par chacun an 200 anguilles moitié grosses et moitié moyennes dans les jours que le seigneur aura besoin… payer audit seigneur pour pot de vin du présent bail la somme de 450 livres par quartier, à savoir 150 livres au premier avril prochain jour de l’entrée en jouissance, pareille somme à pareil jour de la quatrième année et les 150 livres restants à semblable jour de la 7ème année…

… A la charge desdits preneurs d’entretenir les bâtiments dudit moulin maison et autres édifices de pelles lattes, torques, mortier couverture (estainte ?) de pluie et soleil, couronnement et soeullement bien et duement et d’acquitter ledit moulin ses appartenances et dépendances pendant le cours du présent bail de toutes tailles et centièmes ordinaires…

… Les preneurs entretiendront à leurs frais et dépens les beffrois grands et petits dehors et dedans, arbres, rouet, lanterne, roues, rayes, goulfres et cliez dudit moulin, le raye de la garenne et généralement toutes autres choses circonstances et dépendances…

…. Seront tenus en outre lesdits preneurs tenus moudre gratis sans rétribution ni salaires tous les grains de toutes sortes d’espèces et de nature qui se consommeront au château d’Eulne pendant les 9 années du présent bail, que le seigneur y réside ou pas…

En considération de tout ce que dessus le preneur pourra pendant les 9 années faire paitre 2 vaches et un veau avec celles dudit seigneur ou des demoiselles ses sœurs dans les pâtures sans être tenu de lui en rien payer, et en outre auront aussi à leur profit par chacune des 9 années une portion de demi mesure de bois de celles à coupes dans le bois dudit Eulne et la jouissance d’une demie mesure d’herbe aussi par an dans les prés nommés les prés d’Eulnes.

01/02/17200 Nicolas Joseph HIELLE dénommé au bail, du consentement de messire Pierre SANDELIN chevalier seigneur d’Herculant (Herentant?) au nom du seigneur vicomte de Fruges a résilié le bail, en faveur de Liévin Joseph HIELLE son fils et de Marie Marguerite HANQUIERE, pour en jouir par eux du moulin mentionné par ledit bail du jourd’huy jusqu’à la fin d’iceluy aux mêmes rendages charges, clauses et conditions.

1 commentaire

Classé dans moulins et meuniers

Une réponse à “Moulin banal à Elnes en 1717

  1. Pingback: Bail du moulin banal de Bléquin en 1695 | Blog de Jobris, Joel Brismalin