Apprentissage d’orfèvre en 1724

Avec encore un Calaisien…
Photo 1949 convention 20 du 29/07/1724
Le sieur Martin Marie CARPENTIER marchand orfèvre en cette ville d’une part et le sieur Jacques LEGAIGNEUR marchand demt à Calais d’autre part.
Le second comparant déclare engager et mettre en apprentissage, comme il a déjà mis, Louis Henry LEGAGNEUR son fils chez ledit CARPENTIER pour le temps de 6 ans, qui a commencé le quatre mai dernier pendant lequel temps ce dernier le logera et lui fournira sa table et pension et lui fera laver son linge, lui donnera le chauffage et le traitera doucement, pendant le même temps ledit CARPENTIER fera tout son possible pour apprendre audit apprenti tout ce qui regardera l’art d’orfèvrerie et le rendra à ce capable, moyennant quoi ledit Louis Henry LEGAIGNEUR sera dans l’obligation de se rendre assidu dans sa boutique de travailler et faire le profit de son maitre et de lui obéir en tout ce qui sera juste et raisonnable.
Au cas que ledit apprenti vient à quitter son maitre avant l’expiration des susdites six années, le second comparant son père promet le représenter et le remettre dans ladite boutique aussitôt pour y parachever ledit temps sinon et à défaut il promet de payer audit CARPENTIER la somme de trois cent livres pour dédommagement…

1 commentaire

Classé dans apprentissages

Une réponse à “Apprentissage d’orfèvre en 1724

  1. Pingback: Apprentissage d’orfèvre en 1733 | Recherches généalogiques