Au pâté d’anguille

Surement une brasserie ou cabaret:

Vente du 22/02/1726 du Gros de St Omer

Jean Baptiste DUVETTE demt à Robecque agissant tant pour lui qu’en qualité de procureur de Jean TROISLOUCHE laboureur sous la paroisse de St Venant et Marguerite joseph GAMBIER sa femme, lesdits DUVETTE et GAMBIER frère et sœur utérins enfants de Marie Augustin BREVIERE et neveu et nièce et héritiers de Julien BREVIERE .

Ils vendent au profit du Sr Antoine François JENNEQUIN marchand en cette ville et damoiselle Marie Françoise HARDY sa femme, une maison et héritage sise en cette ville rue de Repertraete, ladite maison nommé vulgairement « le patté d’anguille » moyennant 70 marcs d’argent…

Jean BREVIERE neveu dudit feu Julien certifie que la maison et héritage appartenait audit DUVETTE et sa sœur.

Procuration à Béthune du 11/02/1726: Jean TROISLOUCHE laboureur demt au village et paroisse de St venant et Marguerite Joseph GAMBIER sa femme constituent pour procureur Jean Baptiste DUVETTE demt à Robecque pour faire partage de la succession de Julien BREUVIERE bourgeois en la ville de St Omer. Témoins François MILLION et Pierre BAUDELLE tous deux laboureurs à Calonne sur la Lys.

Poster un commentaire

Classé dans 1726 Saint Omer, Saint-Omer actes notariés, ventes 1726

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.