Profanation du cimetière de Ste Marguerite !


En voila un titre racoleur… (Est-ce que ca va marcher ?)

En tout cas, la « profanation » était autorisée par l’évêque… St Omer avait besoin de terrains constructibles ?

 

Photo 4634 convention 21 du 30/04/1727

Me Thomas Joseph ENLART Sr de St Maurice avocat échevin de cette ville et le sieur Jacques Joseph DELEPIERRE marchand aussi échevin de cette ville, autorisés par messieurs du magistrat à l’intervention de Me Jean François Dominique TITELOUZE avocat procureur pensionnaire de cette ville d’une part,  les sieurs Nicolas Michel LEPORCQ, Nicolas MARCOTTE et Eloy TRESCA tous trois marchands négociants à leur tour échevins de cette ville, le sieur Antoine BUTAY marchand brasseur en cette ville et Jean François DECUPRE marchand boulanger demt au Hautpont marguilliers de l’église paroissiale de Ste Marguerite en cette dite ville de seconde part, Guillaume HAZEMBERGHE et Jean Baptiste CLEMENT Mes charpentiers en cette ville associés ave feu Eustache Alexis LOISEL vivant aussi maitre charpentier de tierce part.

Ensuite de la profanation accordée par monseigneur l’illustrissime et révérendissime évêque de cette ville d’une partie du cimetière de l’église de Ste Marguerite, lesdits sieurs du magistrat ont résolu d’y faire construire des écoles pour la ville et se sont rendus adjudicataires de cette partie de terrain et d’une autre partie de terrain propre à la construction de quatre maisons faisant face à la rue Ste Marguerite moyennant 70 livres de rente surcensière que la ville devait payer par an à ladite église de Ste Marguerite conformément à la convention du 04/08/1719.

Les écoles ont été bâties et les dits sieurs du magistrat ont rétrocédé auxdits HAZEMBERGUE CLEMENT et LOISEL la partie propre à la construction de quatre maisons moyennant 77 livres de rente surcensière à payer au profit de la ville.

L’une de ces quatre maison a été bâtie à l’usage de la confrérie des archers et restée soumise et affectée à 27 livres par an de rente surcensière, ledit HAZEMBERGUE a bâti la seconde maison et l’a vendue à André de MARTINY escuier Sr de St Martin à la charge de 15 livres par an en ladite rente surcensière, ledit LOISEL qui a bâti la troisième l’a aussi vendue à Me François Joseph DEFOSSE conseiller du Roi  au baillage de St Omer à la charge de pareils 15 livres en ladite rente et la quatrième maison bâtie par ledit CLEMENT a été vendue par lui à Antoine TAFFIN à la charge de 20 livres par an de la susdite rente.

lesquelles sommes à payer font ensemble 77 livres qui devaient être payés à la ville, laquelle pour se décharger des 70 livres qu’elle devait payer, elle fait cession au profit de ladite église des 77 livres…

 

 

Joint à l’acte un extrait du registre aux délibérations du magistrat de la ville et cité de St Omer du 28/04/1727 :

Messieurs ont autorisé les sieurs ENLART de St Maurice et DELEPIER échevins à l’intervention du sieur TITELOUZE procureur de bille de passer un transport au profit de l’église de Sainte Marguerite de l’arrentement de 77 livres du par différents particuliers qui ont acheté du magistrat parties du cimetière de Ste Marguerite pour y bâtir des maisons pour au moyen du transport dudit arrentement décharger la ville de celui de 70 livres qu’elle s’était obligé de payer à ladite église  de Ste Marguerite à cause de l’achat qu’elle avait fait de ladite partie de coimetiere et autres abandonnant les sept livres d’excédent en faveur de l’église.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans religion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s