Actes divers de 1721 à St 0mer

Gros de Saint Omer, 4e5/749 ACTES DIVERS 1721

Photo 2828 déclaration du 19/07/1721

Jacques COCQUEMPOT laboureur demt à Biencques paroisse de Pihen, pour « aller quit » avec André de MARTIGNY escuier sieur de St Martin commissaire d’artillerie demt à St Omer et dame Marie Madeleine CUVELIER son épouse, cessionnaires de Jeanne ROLLAND de la somme de 1560 livres prêté pour retraire par faculté lignagère quatre mesures et demi de terres acquises par la damoiselle Marie Jeanne DESPRESTE compère de Jacques DELARRE et Marie Jeanne COCQUEMPOT sa femme, par acte contenant subrogation en faveur d’icelle ROLLAND passé le 4/09/1720. Ledit COCQUEMPOT ne pouvant rembourser la somme il leur abandonne les quatre mesures et demi de terres.

Photo 2830 déclaration du 18/10/1721

Liévin BOURGOIS laboureur demt à Secques baillage de St Omer entend se servir de la date du 08/11/1713 apposée à la saisine  donnée à Catherine LENGLET veuve de Nicolas BAILLY demt à Secques comme étant la vraie date de la saisine.

Photo 2832 déclaration du 22/03/1721 à Fruges

Jacques COUSIN vivant de son bien demt à Werchocque oncle paternel et tuteur de Jean Pierre, Antoine François et Marie Madeleine COUSIN enfants mineurs d’Antoine COUSIN et Marie Jeanne GILLIOCQ sa femme, Pierre ISACQ aussi vivant de son bien demt au hameau de roller paroisse de Coupelle Vieille et Marie Louise COUSIN sa femme, lesquels déclarent  de ne vouloir directement ni indirectement  profiter des immeubles désignés au contrat de leur aliénation  qu’ont fait les nommés Antoine LE NOIRE journalier à St Martin d’Hardinghem et Marguerite DUHAUTOIS sa femme, Jean HAGNIERE marchand à Thiembronne et Louise LENOIR sa femme, Pierre DUCROCQ aussi journalier demt audit St Martin et Thérèse LENOIR sa femme, au profit dudit feu Antoine COUSIN père des mineurs et  de ladite comparante, comme ayant parfaite connaissance que lesdites ventes n’ont été faites à d’autre dessein que d’empêcher la saisie et vente desdits immeubles de laquelle ils en étaient menacés lors par le sieur MATTAUX médecin à St Omer. A ces raisons ils déclarent que les mineurs ne profiteront jamais desdits immeubles consentant que les contrats de leurs dites aliénations demeurent non faits.

Photo 2835 déport du 18/12/1721

Noel CHOQUET  praticien à Surques se déporte des appellations qu’il a interjeté les 11/08 et 22/09 dernier des ordonnances et sentences rendues au baillage de St Omer les 04/08 et 12 de ce mois à son préjudice et au profit de Charles FOURCROY et Marie DE LA CAURIE sa femme demt à Hocquinghem…

Photo 2837 déport de 24/07/1721

Jean Charles DECOCQ laboureur demt à Moulle se déporte de l’appel qu’il a interjeté d’une sentence rendue au baillage de St Omer entre lui et Antoine Joseph PELLETIER pareillement laboureur demt à Houlle et Marie Catherine LAMBRICQUET sa femme.

Photo 2839 déport du 21/10/1721

Le sieur Jean ALLEXANDRE bailly du village d’Herbelles y demeurant d’une part et le sieur Jacques François GRIMBERT marchand en cette ville d’autre part. Le premier comparant a donné requête au conseil d’Artois le 07/08 dernier à effet d’intervenir en la cause que le second comparant a contre Catherine ALLEXANDRE veuve de Jean Joseph  FAYOLLE et Mathieu Albert FAYOLLE oncle et tuteur des enfants mineurs et héritiers dudit Jean Joseph FAYOLLE, comme appelant d’une sentence du 29/10/1720 par laquelle ils ont été condamné au paiement de 800 livres pour 3 ans d’arrérage d’une rente viscérale? et ancienne de deux rasières quatorze biguets de bled affutés sur trois mesures de terres dont il est question au procès, a prétexté que ladite rente est due audit premier comparant attendu qu’il en a fait acquisition de Florent François de MAILLY MAMETZ escuier seigneur de Cuhem en qualité d’héritier à la damoiselle de Ste Aldegonde en son vivant chanoinesse de Nivelle icelle fille et héritière de dame Marie Eugénie des Ste Aldegonde le 06/08/1720. Voulant vivre en bonne amitié avec ledit Sr GRIMBERT second comparant, il se déporte de ladite requête.

Photo 2843 décharge du 03/10/1721

Me Adrien François DEVIENNE licencié en médecine en la ville d’Hesdin consent que damoiselle Marie jeanne Josèphe DEVIENNE sa sœur épouse du Sr Pierre MILLE retire des mains du Sr CANCHY greffier des vierschaires de cette ville un coffre déposé après le trépas de feue damoiselle Antoinette CARDON es mains du feu Sr LAMOURY vivant greffier de vierschaires après le trépas duquel le coffre fut transporté chez ledit Sr CANCHY…

Photo 2846 résolution du 16/06/1721

Antoine Louis GOVART tant pour lui que pour Toussaint et Philippe Louis GOVART ses enfants, François Joseph SATART, Jean Baptiste LESAGE, et Adrien MOREL tous maitres boutonniers demt en cette ville ont résolu de contribuer aux débours  pour obtenir des statuts et règlements qu’ils désirent avoir sur le fait de la maitrise et apprentissage de ceux qui se voudraient faire et recevoir admettre à la boutonnerie.

Photo 2848 caution du 06/08/1721

Le sieur Jean Baptiste POTHON bourgeois marchand tanneur à Béthune reconnait qu’au rebail des fermes du 30/06 dernier, la ferme à l’eau de vie es ville et quartier de St Omer lui est demeurée et adjugée pour un an… Avec lui comme caution le sieur Jacques DUPONT bourgeois demt à Arras, le sieur Pierre BILLIAU demt à Aire, le sieur Jacques CHEVALIER bourgeois demt à Béthune.

Photo 2851 quittance du 03/11/1721

Le sieur Pierre Joseph BUTAY bourgeois marchand brasseur demt en cette ville et damoiselle Jeanne Françoise sa femme ont reçu comptant du sieur Pierre BUTAY Me orfèvre et de damoiselle Marie Angélique BUTAY veuve du sieur Charles CAPPELLE marchande demt aussi en cette ville icelle se faisant fort de damoiselle Julienne Françoise BUTAY femme au sieur Jean François REGNAUT avocat à Arras 1300 livres qu’ils avaient promis payer par leur contrat de mariage du 17/10 dernier.

Photo 2853 rembours du 30/08/1721

Damoiselle Isabelle claire TAMPERE  veuve du Sr Maximilien LEGRAND demt en cette ville mère et tutrice légitime des enfants qu’elle a retenu d’icelui, lesdits mineurs petits enfants et héritiers en cette partie de damoiselle Antoinette DUCROCQ veuve du Sr LEGRAND. Reçu de Bernard VASSEUR laboureur demt à Rimeux ? 100 livres de capital et 21 livres 6 sols 6 deniers pour arriérages ratte de temps et frais de lettre de la rente créée par ledit VASSEUR et Marie MONCHY sa femme au profit de ladite feue damoiselle DUCROCQ devant notaire à Fruges le 03/06/1699… Deniers procédant des mère abbesse et religieuses du couvent des conceptionnistes en cette ville.

Photo 2858 rachat du 01/04/1721

Théodore FOLY aide brouttier en cette ville veuf de Marie Noëlle PLAYOUT père tuteur légitime de François fils mineur qu’il a retenu d’icelle d’une part, Jacques et Jean PLAYOUT aussi brouttier en cette ville oncles ses disant d’être tuteurs dudit mineur d’autre part. Les seconds comparants, après avoir pris inspection du peu de biens qui revient au mineur, pur éviter aux frais d’inventaire, consentent que ledit FOLY profite en propriété de tous les meubles de sa communauté moyennant s’acquitter des dettes passives, obsèques et funérailles de ladite PLAYOUT et payer au mineur à sa majorité 40 livres. Pardessus le mineur profitera de la moitié de la maison qu’ils ont acquis du sieur MORIENCOURT et sa sœur, maison située en la rue du cableau.

Photo 2860 rachat du 23/06/1721

Jean Baptiste ZEGRE maresquier demt à Serques père ayant le bail et gouvernement de l’enfant qu’il a de Françoise COLIN sa feue femme, Pierre HONORE marchand audit lieu tuteur du coté maternel dudit enfant. Inventaire des effets mobiliaires de la maison dudit ZEGRE le 09/01 de cette année, porté à la somme de 715 livres 14 sols, moins 108 livres 10 sols de dettes, il reste 607 livres quatre sols dont il lui en revient celle de 303 livres 12 sols et pareille somme à Marie Marguerite ZEGRE sa fille mineure pour son rachat mobiliaire.

Photo 2863 promesse du 18/04/1721

Les mère supérieure et abbesse et religieuses discrètes représentant la communauté du couvent des religieuses conceptionistes en cette ville. En faveur de la subrogation qu’a fait à leur profit le sieur André BECQUET praticien en cette ville d’une rente qu’il a créé au profit de damoiselles Anne Françoise et Jeanne Aldegonde VANDEMBOSQUE filles de libre condition demt en cette ville le 13/05/1720 portant en capitaux 5300 livres. Ils ont promis ne se pourvoir que sure les biens que ledit BECQUET a retrait sur le sieur DEWIRQUIN de Beaucourt. Ledit BECQUET promet abandonner lesdits biens quand il y aura les arriérages…

Photo 2865 promesse du 04/06/1721

Charles Joseph LEBLON jardinier demt en cette ville promet donner la moitié qu’il aura du sieur PETREL procureur à Gravelines à Anne Françoise LEBLON sa sœur pour raisin du retrait qu’il a fait d’une maison située à Gravelines.

Photo 2867 société du 16/01/1721

Jacques STAPPIN (signe estappe) bourgeois maitre cordier en cette ville et Anne Joseph WARIN sa femme, voulant avoir en leur possession 500 livres que Marie Anne WARIN à son trépas fille majeure demt en cette ville a légué à leurs enfants par son testament, ont présenté requête à la charge du Sr Etienne MARCOTTE marchand en cette ville exécuteur testamentaire  de ladite feue Marie Anne WARIN  pour qu’il leur soit délivré ladite somme.

Photo 2870 renversaille du 07/07/1721

Adrien et Jean Baptiste GILLIOCQ père et fils demt à Coupelle Vieille. Quoique par bail du 23/08/1719 il était dit que lesdits GILLIOCQ avaient pris à bail de Charles DANNEL demt en cette ville 19 mesures de terre tant manoir amazé que labour situe audit Coupelle Vieille. La vérité est que ledit DANNEL ne leur a pas loué le jardin potager et une mesure de manoir avec les bâtiments sur icelui mais au contraire s’en est réservé la jouissance…

Photo 5873 acte du 22/02/1721

Papier titré : « rachapt des enfans de François REVILLION et de Marie Nicolle Henry WALLET leur défunte mère » commençant par « item… » : Suite d’un inventaire. Thomas DOUTRIAU Me tripier demt en cette ville en qualité de tuteur des enfants mineurs de François REVILLION qu’il a retenu de Marie Nicolle WALLET reconnait que les 44 livres 8 sols par enfant, étant au nombre de trois soit ensemble 133 livres 4 sols est l’importance entière du rachat mobiliaire de feu leur mère…

Photo 2875 acte du 27/09/1721

Etat que rend Marie Isabelle GUELDRE veuve de Martin RAPPE vivant maitre bélandrier demt es faubourg du Hautpont des biens tenus après le décès de ce dernier… Martin RAPPE maresquier demt à St Martin au Lart tuteur paternel de Jacques RAPPE fils dudit feu Martin et de ladite GUELDRE… Ladite GUELDRE est sur le point de convoler en troisièmes noces… Elle doit à son enfant 629 livres 17 sols 9 deniers…

Photo 2879 rente du 30/04/1720 à Aire

Pierre François COLLIN bourgeois marchand demt en cette ville d’Aire et Marie CAPRON sa femme reconnaissent que moyennant 625 livres reçus dès le 28/09 dernier du sieur Jean Charles MARTIN chirurgien major de la ville d’Aire et de damoiselle Jeanne Laurence SEINGON? son épouse. Création de rente de 25 livres dont lap première année échera au 28/09 prochain.

27/08/1720 à St Omer : Jean Charles MARTIN chirurgien major  de la ville d’Aire et damoiselle Jeanne SENIGON ? sa femme, moyennant 625 livres reçus du Sr Jacques TAHON bourgeois rentier demt en la ville de St Omer, père ayant le bail de ses enfants, ils subrogent ledit Sr TAHON dans leurs droits, du consentement dudit COLLIN.

Photo 2885 testament du 18/11/1719

Mre Antoine DELERUE curé de St Martin au Lart lez St Omer… Les enfants de mon frère Pierre et celles de feu mon frère Jean… Jeanne FLANDRIN mon ancienne servante de présent femme à Gilles CARON… Exécuteur testamentaire : monsieur François LOOHER ( ? nom surchargé) prêtre chanoine de Hesdin sous président du séminaire de St Omer et mon frère Pierre conjointement.

Autre testament du 29/01/1721 : Exécuteur testamentaire : Mre François LECLERCQ prêtre curé de Longuenesse… Pierre DELARUE son frère… a Gilles CARON son paroissien… Les livres de sa bibliothèque à son neveu lorsqu’il prendra état ecclésiastique, c’est à dire sous diacre… Témoins : Me Guillaume CHARLEMAINNE prêtre escotier de la cathédrale de St Omer et Jean MANIEZ cabaretier audit St Martin au Lart.

Photo 2893 caution du 12/04/1721

Jacques DENIELLE maitre couvreur de tuiles demt en cette ville pour par Libert DARTHE bourgeois demt en cette ville lever du coffre de la chambre des orphelins de cette ville 45 écus valant au temps du dépôt 3 livres 11 et à présent 6 livres 13 faisant 299 livres 7 sols trois deniers appartenant à Jean François DARTE son frère absent,  il se rend caution dudit Libert DARTHE pour rendre l’argent audit Jean François DARTHE arrivant à retourner dans cette ville ou à en requérir la délivrance.

Photo 2895 acte du 08/11/1721

Antoine TAREL laboureur demt à Cohem et Marie Marguerite Simon sa femme ont promis payer au Sr Guillaume DUCOUDRAY cabaretier demt à Arques 103 livres 10 sols moyennant quoi ledit DUCOUDRAY rétrocède ses droits des fermes aux eaux de vie de cette ville et quartier de St Omer… Lesdits TAREL et sa femme reconnaissent que ledit DUCOUDRAY leur a livré un baril d’eau de vie dont ils ont vendu 20 pots 19 patars le pot…

Photo 2897 acte du 09/05/1721

Jacques Joseph PAIELVILLE laboureur demt à Ruminghem et Marie Jeanne CADICQUE sa femme et Denis Joseph PAIELVILLE jeune homme à marier demt à Muncq Nieurlet enfants et héritiers d’Anne TIMMERMAN ; bail de leur mère au profit des abbé et religieux de Clairmaretz pour la cense dudit Muncq Nieulet. Ils déclarent avoir empris et emprennent par ceste la jouissance dudit bail aux mêmes conditions.

Photo 2899 acte du 07/06/1721

Marie jeanne BAYART veuve de Louis BOUTILLIER fermière demt à Ste Marie Kerque pays de Langle d’une part et Jean FLAHAUT laboureur demt à st Folquin audit pays d’autre part. Comme Guillaume CALONNE fils de la première comparante qu’elle a retenu de son premier mariage avec Josse CALONNE est allié par mariage à Marie Antoinette FLAHAUT fille du second comparant et de Marie Jeanne PETIT sans qu’il y ait eu contrat, les parties désirant exécuter les promesses qu’elles ont faites avant le mariage ont convenu ce qui suit : la première comparante promet fournir à son fils deux cavailles l’un sous poil noir de l’âge de onze ans et l’autre sous poil gris de l’âge de cinq ans, deux vaches l’une de poil noir âgée d’environ 10 ans et l’autre de poil rouge, six mesures d’avesties de bled pour en faire la dépouille au mois d’aout prochain à prendre sur les terres de la petite place contenant 49 mesures ou environ situé audit Ste Marie Kerque, l’avestie de six mesures d’avoine dans une pièce tenante à la pâture, deux autre mesures d’avesties d’avoine et deux mesures d’avesties de rond grain de mars faisant aussi partie de la petite place, une charrue et une herche. Le second comparant s’oblige à payer à la volonté de sa fille 60 livres, deux vaches à choisir dans celles de son troupeau.

Photo 2903 acte du 14/11/1721

Damoiselle Marie Jeanne DEMEERLE fille majeure demt à Bourbourg d’une part, Pierre François BRUCHET Me boulanger en cette ville d’autre part. Ladite DEMEERLE ayant pris à louage dudit BRUCHET une maison sise en cette ville rue de Ste Marguerite  par bail du 15/01/1721, ils résilient ledit bail.

Photo 2905 acte du 22/02/1721

Marie Françoise DELABARRE veuve de Jacques LUCHART demt en cette ville d’une part, Hermand Joseph LUCHART laboureur demt à Salperwick  d’autre part. par le contrat de mariage du second comparant ladite DELABARRE avec son mari lui ont promis 600 livres. Le second comparant déclare être satisfait au moyen de deux juments, la moitié d’un chariot, une charrue et un binot et un herche… sa dite mère… son feu père…

17/07/1721 : ladite Marie Françoise DELABARRE reconnait avoir reçu dudit Herman Joseph LUCHART son fils …

Photo 2907 devis du 21/01/1721

Devis touchant la maçonnerie à faire à la maison de Louis LURETTE marchand tabacquier en cette ville… Jacques FERNAGU Mre maçon en cette ville a entrepris la main d’œuvre moyennant 281 livres 5 sols ???

12/04/1721 : Jacques FERNAGU entrepreneur de l’ouvrage s’est convenu avec Jean Baptiste BLANQUAR maçon à Esquerdes au sujet dudit ouvrage…

Photo 2910 acte du 12/06/1720

Sœur Marie Dominique CADET supérieure du couvent des religieuses sœurs grises de cette ville du tiers ordre de St François d’une part, Charles BOUDAR laboureur à Campaignette paroisse de Wavrans fils et héritier de Nicolas et Anne BEAURAIN, Phles Gilles BAYART laboureur demt à Fourbecque et Marie Marguerite BOUDAR sa femme, icelui Charles BOUDAR frère germain à Marie Anne BOUDAR femme à Antoine FLAMEN laboureur à Nielle les Boulonnais fille aussi et héritière de Nicolas et Anne BEAURAIN, icelle Marie Marguerite BOUDAR sœur consanguine auxdits Charles et Marie Anne BOUDART et fille aussi héritière dudit Nicolas d’autre part. La première comparante reconnait proesme et lignagers de ladite Marie Anne BOUDART lesdits Charles et Marie Marguerite BOUDAR, en cette conséquence icelle leur réfère tous les droits  qu’elle a acquis avec les religieuses dans toutes terres reprises au contrat du 28/12/1719 en cette résidence desdits Antoine FLAMEN et Marie Anne BOUDART. Suivant ce ledit Charles BOUDAR déclare qu’il cède audit BAYART Tests sa femme  tous ses droits pour par eux en jouir du tout du jourd’huy en toute propriété en avant et à toujours… Et suivre la cote et ligne de ladite Marie Marguerite BOUDART…  Moyennant 3506 livres… Laquelle somme en a été payée comptant six livres seulement, pour le surplus lesdits BAYART et sa femme créent une rente héritière de 82 livres 5 sols payable chacun an dont le premier terme eschera au 12/06/1721.

27/08/1720: cours de la rente réduite à deux et demi du cent.

11/09/1745: Philippe Gilles BAYART laboureur à Fourbecque veuf de Marie Marguerite BOUDART et tuteur légitime de ses enfants mineurs  qu’il a eu de sa conjonction avec ladite feu BOUDART reconnait la rente exécutoire

13/05/1752 : Nicolas Joseph et Marie Jeanne BAYART enfants majeurs  d’âge demt en cette ville de feu Marie Marguerite BOUDART et d’encore vivant Philippe Gilles BAYART accompagnés de leur père reconnaissent la rente exécutoire.

Photo 2916 compte du 20/02/1721

Compte de la vente d’avesties par le Sr Gaspar PALFART à Gratien THUILLIER laboureur à Longuenesse veuf de Marie Françoise PAIEN/PAYEN, Albert PREDHOMME laboureur à Estrehem paroisse de Leulinghem, Jean Joseph PREDHOMME laboureur à Samette, Folquin HEBAN laboureur au château de Milfaut paroisse de Wandonne mari de Marie Jeanne PREDHOMME et Jean Baptiste LECIGNE laboureur à Ferfay mari de Marie Anne PREDHOMME, lesdits PREDHOMME enfants et héritiers de ladite PAIEN. Vente faite après le trépas de ladite Marie Françoise PAYEN.

Photo 2942 attestation du 26/07/1721

Pierre GILLE maitre charpentier âgé de 66 ans, Ignace LIBERT maitre maçon âgé de 50 ans, Jean PLAYOULT aide de maçon audit LIBERT âgé de 62 ans ou environ, le Sr Antoine Joseph DEROND praticien âgé de 40 ans le tout ou environ respectivement demt en cette ville. Ils ont parfaite connaissance que la petite fenêtre faite dans la muraille mitoyenne qui fait la séparation de la cours de Jacques François CATY avec celle de damoiselle MILLE veuve du nommé THERET est seulement faite depuis dix ans tout au plus, ledit GILLE a travaille lors de l’ouverture de ladite fenêtre en qualité de charpentier à la maison dudit CATY qui appartenait lors à l’hôpital de St Louis, lesdits LIBERT et PLAYOULT ont vu faire ladite fenêtre comme maçons travaillant à ladite maison et ledit DEROND comme voisin allait journellement voir les ouvriers…

Photo 2945 resilement du16/06/1721

Jean COSSART demt au pont dardenne se désiste de la jouissance qu’il a faite jusqu’à présent d’un moulin à eau située au pont dardenne et choses en dépendant, consentant que messieurs les abbé et religieux de St Bertin en fassent dès à présent leur profit comme ils jugeront à propos, désistement accepté par monsieur DEHAYNIN grenetier de ladite abbaye qui le décharge de tout ce qu’il peut devoir.

Photo 2946 resillement du 29/03/1721

Nicolas Joseph DUCROCQ sergent du baillage de cette ville et Marie Thérèse CATTEZ sa femme « resilissent » du bail  qu’ils ont de la maison et héritage vulgairement nommée la tasse sise en cette ville litte rue et ce de Mr Pierre FAYOLLE procureur en cette ville et damoiselle Catherine Bernarde CUVELLIER son épouse.

Photo 2948 renonciation et cession  de meubles du 23/07/1721

Louis Dominique ROBERT Me boucher en cette ville veuf de Marie Isabelle Françoise DEMAIRE d’une part et Jacques André COUSIN meunier demt à Blendecques tuteur du chef maternel de Louis Ignace, Antoine, Catherine, Marguerite Julienne, Jacqueline et Antoinette ROBERT enfants mineurs de ladite DEMAIRE et dudit ROBERT d’autre part. Le second comparant en sa qualité de tuteur renonce aux biens de communauté qu’il y a eu entre le premier comparant et ladite DEMAIRE, se tenant à ses portements stipulés dans leur contrat de mariage du 25/08/1707. Le second comparant pour en faire en partie paiement leur cède : une cramilly, un portefeu, deux chaudrons, deux marmites, deux casseroles, un chaudron de brasseur, une meckainne, tous les ustensiles de bouchers, deux tables, deux tapis, dix chaises de cuir bouilli, six chaises tourné, un rondeau, un santier, six pièces à la bière et petite bière, un miroir, deux coffres, deux garde robe, une drece ou armoire, deux porte pot, trois lits de plume, un matelas, quatre paillasses, deux bois de lit, une paire de pincette pour la somme de 180 livres , non compris un lit garni deverd appartenant à la seconde femme du premier comparant… Tous les effets restent en la possession du premier afin de s’en servir en bon père de famille…

Photo 2950 renonciation et décharge du 04/03/1721

Antoine JOLY cordonnier mineur demt en cette ville veuf de Marie Madeleine LEGRAND icelle héritière de Jeanne GRUELLE sa mère vivante femme à Denis LEGRAND son premier mari. il renonce au profit de Georges, Jeanne Catherine et Marie Anne JOLY ses enfants qu’il a retenu de sa conjonction avec ladite Marie Madeleine LEGRAND, ce acceptant par Jean Baptiste CARON manouvrier de potier demt en cette ville tuteur des mineurs tous les droits qu’il peut prétendre avoir après le trépas de ladite feue Jeanne GRUELLE mère grande des mineurs…

Photo 2952 renonciation de droits successifs du 16/08/1721

Marie Jeanne BRAUDE veuve de Florent DUBLEUMORTIER vivant bourgeois marchand braseur demt en cette ville d’une part et Jacques DOBLARD cabaretier demt à Bergues mari d’Isabelle DUBLEUMORTIER fille dudit feu Florent. Les seconds comparants renoncent au profit de la première à tous droits qu’elle peut avoir à prétendre par le décès dudit feu Florent DUBLEUMORTIER son père.

Photo 2954 renonciation du 18/10/1721

Jacques François et Nicolas VERCOUTRE frères manouvriers demt à Nordausques enfants et héritiers de Jacques et Marie DELATRE. Lesdits Jacques et Nicolas VERCOUTRE renoncent en faveur dudit François à la succession de leur père et mère.

Photo 2957 consentement du 04/10/1721 à Lillers (lecture pénible…)

Jean Baptiste de BRUGES laboureur demt à Orgeville paroisse de Lillers et Marguerite GOUILLART sa femme icelle nièce et héritière à portion de Jean ROCOURT, tant pour eux que se faisant fort de Bauduin GOUILLARD leur frère demt à Ham aussi héritier dudit feu Jean ROCOURT consentent que Phles Joseph LEROUX leur neveu bourgeois demt à St Omer… Guillain HAUSSOULIER tuteur dudit LEROUX demt à St Omer…

Photo 2959 consentement du 22/10/1721 à Blendecques

Phles Jacques BELANGER meunier demt présentement au moulin le comte les la ville d’Aire déclare se déporter des oppositions qu’il a fait aux saisies faites à la requête de Phles PETIT bourgeois demt à St Omer de certaine maison et moulin situé proche la porte de Ste Croix avec les voiles et que la maison et moulin soit vendu et l’argent distribué aux créanciers dudit BELANGER.

Photo 2961 consentement du 17/05/1721

Antoine Jacob DAIX escuier seigneur de Ligne demt à Assinghem neveu et héritier de feue damoiselle Marguerite DAIX et jean BAILLY bourgeois demt en cette ville  curateur commis part justice aux biens dudit sieur DAIX. Pour éviter de plus grand frais , ils constitue leur procureur spécial Mr Nicolas FROMENT procureur au conseil d’Artois pour consentir au décret des biens saisis sur eux au conseil provincial d’Artois à la requête du seigneur vicomte de CHAUNES demt en la ville de Lille, tuteur de Maximilien Joseph de NOYELLE fils et héritier du seigneur de Noyelle et Droueux ?et autres lieux et dame Eléonore Ipolitte OBERT douairière de Torsy et autres.

Photo 2964 autorisation du 22/12/1721 au château de Cléty

Messire François Joseph de TRAMECOURT seigneur dudit lieu et de Verchinbet messire François de MAMEZ MAILLY chevalier baron d’Ableghem curateurs commis aux personnes et biens de messire Marc Hubert de LANNOY chevalier vicomte de Nielles seigneur de Cléty Nielles Ledenghem Tilloy Salomez et autres lieux autorisent ledit seigneur vicomte de Nielles de reprendre les errements des instances et procès intentées par et à la charge de dame Marie Marguerite de MAMETZ MAILLY dame Desprey Nielles Cléty Ledenghem et autres lieux.

Photo 2967 indemnité du 15/09/1721

Michel GILLIERS maresquier demt en la freiche poissonnerie se rend garant de Castian LAMBRECHT maresquier au Hautpont et Anne Marie DEVISCH sa femme en ce qu’ils sont véritables propriétaires  de dix parties de terres vendues aujourd’hui à Jean COLIN, Joachim DEBAST, Nicolas Joseph BERTELOIT, Gilles COLIN, Jean DEBAST, Jean DEGRAVE, Jean LAMBRECH et Philippe BERNARD par huit contrats en date de ce jour. Montant des ventes : 5005 livres 16 sols 3 deniers. Le comparant promet ce qu’ils ont payé au cas qu’ils viennent à être inquiétés.

Photo 2970 compromis du 24/01/1721

Antoine Meurice, Marie Isabelle et Marie Antoinette LEDREUX jeunes gens majeurs demt en cette ville d’une part. Georges Josep BALLET bourgeois faiseur de peignes demt en cette ville père et tuteur de Pierre Joseph BALLET enfant mineur qu’il a retenu de feue Jeanne Françoise LEDREUX. Pour éviter un procès au sujet d’un contrat passé le 05/11/1717 par lequel Catherine LARDEUR veuve de Maurice LEDREUX a donné aux premiers comparants ses enfants et à Pierre François LEDREUX leur frère défunt une maison et héritage en la rue de Ste Croix et autres… Les parties choisissent des arbitres arbitrateurs et amiables compositeurs au jugement desquels ils promettent s’attendre…

22/10/1720 : Georges Josep BALLET bourgeois faiseur de peignes demt en cette ville père et tuteur de Pierre Joseph BALLET enfant mineur qu’il a retenu de feue Jeanne Françoise LEDREUX, disant que Catherine LARDEUR , pour exclure ledit Pierre Joseph BALLET mineur de sa succession a donné à ses enfants…. tous ses biens … compromis à faire avec les oncles et tantes dudit mineur… Partage des biens de la mère grande dudit mineur et ceux de feu Pierre François LEDREUX son oncle… Faire casser la donation…

Poster un commentaire

Classé dans relevés

Les commentaires sont fermés.