Faculté de rémérer

Littré: Réméré = Terme de jurisprudence. Convention par laquelle le vendeur d’un fonds se réserve le droit de reprendre la chose vendue en remboursant à l’acheteur le prix et les frais de son acquisition dans un délai convenu.

Photo 5572 vente 34 du 14/12/1715

Jacques CLEM charron demt à Lumbres.

Moyennant 100 livres reçus comptant de Pierre DARSY charpentier demt audit Lumbres, vente de :

– demie mesure de terres à labour séante audit Lumbres au lieu nommé loblet mugot listant d’amont au bailly DESGARDINS d’aval à Liévin BOURGOIS le jeune aboutant vers mer à la rue de St Pierre et vers soleil à eustache CADART.

– et autre demie mesure de terre audit lieu listant d’amont à Martin DELANOY d’aval à Guillaume QUEVAL aboutant vers soleil au chemin de Paris vers mer à Jacques DUSAUTOIR.

Le tout tenu en coterie des seigneuries de Campagne et Mametz.

S’est réservé ledit CLEM la faculté de pouvoir rémérer lesdites terres par dedans le jour de Pasque prochain de l’an 1716 en rendant et remboursant audit DARSY les deniers principaux cy dessus frais et leaux couts. Apres lequel temps expiré, ledit CLEM demeurera déchu de ladite faculté.

 

1 commentaire

Classé dans dictionnaire

Une réponse à “Faculté de rémérer

  1. Pingback: Une vente à réméré en 1728 | Recherches généalogiques