Vente et rente d’une famille LEFEBVRE en 1714

Gros de St Omer, vente et rente du 05/02/1714

Me Jacques LEFEVRE prêtre demt en cette ville tant pour lui qu’en qualité d’oncle et tuteur de Pierre et Marie Jeanne LEFEVRE enfants mineurs de feus Jean et Jeanne SERGEANT, Marie Anne BAILLY fille majeure demt en cette ville héritière de feue Marie  LEFEVRE sa mère, Mathieu LEFEVRE journalier demt en cette ville, Charles LEFEVRE demt à Blendecques et Louis QUENEIN demt à Bourbourg et Jeanne LEFEVRE sa femme, Martin BARBIER berger demt à Haut Arques et Marie Madeleine LEFEVRE sa femme, lesdits Mathieu, Charles, Jeanne et Marie  Madeleine LEFEVRE enfants et héritiers de Pierre.

Vente  au profit d’André MARTEL jeune homme laboureur demt au village d’Hallines de 13 mesures et demi ou environ de terres situées au terrir d’Hallines en plusieurs pièces.

Dans lesquelles terres, il en appartient un quart audit Me Jacques LEFEVRE, autre quart à ses mineurs, un quart à ladite Marie Anne BAILLY et le quart restant aux enfants de Pierre LEFEVRE, premièrement un manoir amazé de maison grange étable et autres édifices contenant une mesure neuf verges… item demi mesure demi quartier de terre dessus le loe… item trois quartiers de terres… item neuf quartiers … item demi mesure à Larondiol… item une mesure gisant en la prevosté… item demi mesure… item une mesure… item six quartiers séant sur les hespoux ? … item trois quartiers au camplet… item onze quartiers au calpi… item trois quartiers seize verges séant sur la campagne… item un quartier et demi séant audit lieu… et finalement un quartier de terre entre le chemin des processions et :a vallée ansel pille…

… A charge de l’entretien du bail qu’en a Martin JOLY.

Vente moyennant 3 livres 15 sols en messes pour les fideles trépassés, 62 livres 10 sols pour pot de vin, 25 livres pour recréation entre eux fournis le tout comptant et pour deniers principaux 2250 livres, dont 1125 comptant pour ce qui revient aux enfants de Pierre LEFEVRE et pour la part desdits mineurs, pour être employés à la décharge de leurs dettes.

Et pour les 1125 livres restant pour la part dudit Me Jacques LEFEVRE et de ladite Marie Anne BAILLY, création de rente de 56 livres 5 sols

Il a été convenu entre ledit acheteur et Anne Françoise SCOTTEY sa mère veuve de Jean MARTEL en dernières noces qu’elle aura la jouissance aussi longtemps qu’elle vivra de la moitié desdits terres en payant ladite rente…

27/11/1723 : Marie Anne BAILLY fille vivante en célibat demt en cette ville reconnait avoir reçu ce jour d’André MARTEL laboureur demt à Halines 562 livres 10 sols pur le remboursement de la rente ci-dessus… rente éteinte cassée et annulée…

Poster un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s