Reconnaissance DOURDEN VANDENBROUCK en 1717

Gros de St Omer, reconnaissance 5 du 13/02/1717

Jean DOURDEN laboureur demt à St Folquin pays de Langle, fils et héritier de feue Pétronille VANDENBROUCK qui fut fille et héritière de Mathieu, icelui fils et héritier de Marand.

Lecture de lettres de constitution de rente de 42 florins 17 sols 1 denier rachetable de 600 florins constituée par ledit Marand VANDENBROUCK et autres au profit de Me Antoine AUBRON le dernier de septembre 1608.

L’hôpital général a droit à la dite rente par arrêt du parlement qui lui a adjugé les biens du feu seigneur de GONZALES parmi lesquels ladite rente s’est trouvée.

Le comparant reconnait les dites lettres exécutoires sur lui et ses biens tant pour les arrérages échus que cours à échoir au profit dudit hôpital général.

Pour faciliter le paiement des arrérages, il a été convenu que les arrérages et cours à échoir se recevront sur les fermages à échoir des 22 mesures que François BERQUIER tient en louage du comparant à usage de labour situées audit St Folquin par bail du 29/07 dernier.

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Reconnaissance DOURDEN VANDENBROUCK en 1717

  1. Pingback: Reconnaissance DOURDEN VANDENBROUCK en 1717 | Rhit Genealogie - Genealogiste Familial Professionnel | Scoop.it