Apprentissage de faiseur de bas en 1718

J’avais déjà vu le même faiseur de bas sous le nom d’ELLEBO : voir ici.

Gros de St Omer, photo 116 apprentissage du 21/05/1718

Honoré MASSET fils à marier de François natif du village de Creques demt de présent en cette ville, émancipé et mis au gouvernement de ses biens déclare s’être mis ce jour chez Gilles François EELBO faiseur de bas à « lostille » (à l’outil)  demt en cette ville en apprentissage dudit métier pendant deux ans.

Moyennant 66 livres, soit 30 livres comptant, 18 livres en dedans trois mois et les 18 livres restants en dedans trois mois en après, il promet de venir chez ledit EELBO por apprendre à faire des bas à l’outil et travailler, dont ledit EELBO promet de lu monter apprendre et rendre capable autant qu’il se pourra.

Ledit MASSET sera tenu de faire ses devoirs et assiduités pour s’en rendre capable.

Pendant les six premiers mois il travaillera sans aucune rétribution mais pendant les 18 mois restants ledit EELBO payera audit MASSET pour sa façon six sols d’une paire de bas d’homme, chaque semaine à ce prix le nombre de paires de bas qu’il aura fait.

Ledit MASSET ne pourra le quitter et devra travailler chez ledit EELBO pendant lesdits deux ans à son profit à peine de tous dommages et intérêts tels que six sols par chacun jour du temps qu’il quitterait avant lesdits deux ans.

Ledit MASSET s’oblige en outre à faire une paire de bas d’homme à chaque jour ouvrier pendant lesdits 18 mois, et ou il viendrait quelques fois à manquer à le faire, il devra le récupérer à la suite du temps audit prix de six sols de la paire. Mais trouvant qu’il en fasse plus qu’une paire par jour ouvrier à la fin de chaque semaine, ce qu’il aura fait de plus lui sera payé par ledit EELBO à raison de 11 sols d’une paire de bas.

Poster un commentaire

Classé dans apprentissages

Les commentaires sont fermés.