Apprentissage d’armurier fourbisseur en 1713

Gros de St Omer, apprentissage du 10/07/1713

Marguerite ESPY veuve de François MAGNIER demt à Hesdin.

Elle met et donne en apprentissage du métier de fourbisseur et armurier pour le terme de deux ans consécutifs à commencer présentement à Pierre BENARD marchand fourbisseur et armurier en cette ville, François MAGNIER son fils.

Ledit BENARD s’oblige lui montrer et enseigner au mieux qu’il lui sera possible tout ce qui concerne le métier, pour à la fin des deux ans le rendre autant capable que faire se pourra, le nourrir coucher loger blanchir et le traiter humainement et honnêtement.

Moyennant quoi ladite ESPY promet lui payer 120 livres, 60 comptant et 60 dans un an, garantit son fils de toute loyauté et fidélité, que bien et dûment il obéira audit BENARD en toutes choses licites et honnêtes, sans qu’il puisse s’absenter pendant les deux ans, ni aller travailler chez d’autres dudit métier.

1 commentaire

Classé dans apprentissages

Une réponse à “Apprentissage d’armurier fourbisseur en 1713

  1. Pingback: Apprentissage d’armurier fourbisseur en 1713 | Rhit Genealogie | Scoop.it