Apprentissage de faiseur de bas en 1732

Gros de St Omer, convention 29 du 11/05/1732 (4E5/836)

Antoine RIMBERT faiseur de bas à l’outil (« à l’ostils ») demt en la ville d’Hesdin de présent en cette ville d’une part.

Guillaume GOETGHELUCQ jeune homme à marier émancipé et mis au gouvernement de ses biens suivant sa déclaration demt présentement en cette ville d’autre part.

Le premier comparant a empris et promet tenir chez lui le second comparant, le nourrir alimenter à sa table avec lui, le coucher blanchir et l’instruire de tout ce que le métier à faire bas à l’outil exige, pour le rendre capable et parfait dans l’exercice d’icelui, et ce pour l’espace d’une année entière à commencer ce jourd’huy.

Moyennant quoi ledit second comparant promet et s’oblige de payer et fournir par chacune semaine par forme de pension audit premier comparant la somme de 55 sols.

Le premier comparant a aussi promis pendant le susdit temps d’un an de donner ouvrage audit GOETGHELUCQ qui est déjà capable de faire bas audit métier, qui lui seront payés par ledit premier comparant sur le pied de 14 sols à mesure de ses ouvrages pour chaque paire de bas cadet qui se feront soit en laine, coton ou fil sur le fin métier, et sur le gros les salaires seront perçus suivant ce qu’on accorde pour une paire de bas faite aux ouvriers dudit métier dans la ville d’Hesdin.

1 commentaire

Classé dans apprentissages

Une réponse à “Apprentissage de faiseur de bas en 1732

  1. Pingback: Apprentissage de faiseur de bas en 1732 | blog ...