St Omer, CM GUILBERT X QUEVAL en 1730

Gros de St Omer contrat de mariage du 20/05/1730

François GUILBERT jeune homme à marier demt à Hocquinghen fils de Jean et de Marie Jeanne BRAURE ses père et mère assisté de ses dits père et mère et du sieur Daniel Henri GUILBERT très digne prêtre et curé de Louches son frère germain, de Jean GUILBERT aussi son frère, de Marie Jeanne GUILBERT sa sœur et jeune fille à marier demt audit Louches, du Sr Jean ROHART Sr du Plouy demt à Réty son cousin issu germain du coté maternel d’une part.

Marie Adrienne QUEVAL jeune fille à marier de feu François et de défunte Adrienne CARON ses père et mère assistée du sieur Nicolas François CLIPET laboureur demt au Loquin son beau frère à cause de Marie Jeanne QUEVAL sa femme, de Charles QUEVAL jeune homme demt à Audrehem son oncle, du Sr Valentin RAPPE bailly de la terre et seigneurie dudit Audrehem son oncle du coté paternel à cause de Marie Anne QUEVAL sa femme, de Jean RAPPE jeune homme son cousin germain, du sieur Louis Marie CLIPET demt à St Omer et du sieur Jean BOIDIN très digne prêtre et curé dudit Journy d’autre part.

Biens et portements dudit futur mariant : ses père et mère lui font don d’une maison chambre grange et autre bâtiment situé à Surques avec 16 mesures 34 verges de terres tant manoir pré pâture que terre à labour en huit pièces…à Surques…à Hocquinghen… Ledit Sr Daniel Henri GUILBERT voulant lui aussi favoriser son dit frère, lui fait don des articles suivants, à condition néanmoins de l’usufruit qu’il s’est réservé pour lui comme pour ses père et mère savoir huit mesures de terres tant à labour que pâture… à Hocquinghen… à Surques…

Biens et portements de la future mariante : elle déclare porter à ce mariage un tiers dans tous les biens délaissés après le trépas ses dits père et mère à l’encontre de ses deux sœurs cohéritières, conformément au partage fait à l’amiable le 16/07/1729.

… Les père et mère du futur mariant déclarent que le surplus de leurs biens sera partagé par égale portion entre ledit François, Jean, Marie Jeanne et les enfants de feue Marie Madeleine GUILBERT qu’elle a retenu avec Pierre QUEHEN…

(Contrat de mariage le même jour entre Jean GUILBERT fils desdits Jean et Marie Madeleine BRAURE avec Marie Françoise QUEVAL fille desdits François et Adrienne CARON… avec les mêmes témoins…)

Poster un commentaire

Classé dans contrats de mariage

Les commentaires sont fermés.