Métier : faiseur « depine »

J’avais trouvé une explication possible: une épine est une roue d’engrenage d’un moulin (dictionnaire du Moyen Français).

… Mais ça serait plutôt des peignes : en 1721, Georges Joseph BALLET est faiseur de peignes (4E5/749, compromis).

Gros de St Omer, vente du 06/08/1733 (4E5/843)

Georges Joseph BALLET « faiseur depine » demt en cette ville vend au profit d’Etienne WESTERLOT aussi « faiseur depine » demt en cette dite ville tous ses outils servant au dit métier de « faiseur depine », ans aucun retenir.

Vente moyennant 50 livres que ledit WESTERLOT promet de payer et fournir audit BALLET, savoir 25 livres en dedans six mois et les autres 25 livres six mois après le premier paiement.

1 commentaire

Classé dans dictionnaire, métiers peu courants

Une réponse à “Métier : faiseur « depine »

  1. Pingback: Métier : faiseur "depine" | Rh...