Transaction d’héritiers BOITEL en 1707

Gros de St Omer, transaction 46 du 5/07/1707 (4E5/640)

Pierre BOITTEL laboureur demt au village de Roquetoire, Jacques DESMARETZ aussi laboureur demt à Bilques ayant droit de la succession de Noel BOITEL fait par Louise PIPPE sa mère, Jacques BOITEL demt audit Roquetoire tant en son nom que se faisant fort de Jean Jacques et d’Henri François BOITEL ses frères, et Jean CANLERS et Marie Jeanne CANLERS frère et sœur enfants et héritiers de Jeanne BOITEL, iceux BOITEL DESMARETS cousins germains et remués de germains , neveux et héritiers de Noel BOITEL vivant marchand tanneur demt en la ville d’Aire d’une part.

Le Sr Guilain COUPAIN bourgeois demt en cette ville d’autre part.

Les premiers sont en procès pour la succession délaissée par le trépas dudit Noel BOITEL à l’encontre de Josse WALLART rentier demt audit Aire pardevant les gens de loi du baillage… appel au conseil d’Artois encore ventilant et indécis…

Les premiers comparants ont convenu avec ledit Sr COUPAIN en la forme et manière suivante : parmi et moyennant ce que ledit COUPAIN promet de poursuivre le procès tant audit conseil qu’au parlement de Paris jusqu’à sentence et arrêt définitif à ses frais et dépens, et moyennant encore leur payer, savoir audit Pierre BOITEL pour une tête, DESMARETZ pour deux têtes, audit Jacques BOITEL ses frères et sœurs pour une tête et auxdits CANLERS leurs frères et sœurs aussi pour une tête, et aux enfants Marie BOITEL pour encore une tête, à chacune tête 375 livres, moyennant de par ledit COUPAIN avoir gagné ladite cause et non autrement, lesdits premiers comparants cèdent, résignent et transportent au profit dudit COUPAIN tous leurs droits noms raisons et actions qu’ils ont ou peuvent prétendre par ledit procès dans ladite succession dudit Noel BOITEL leur grand oncle et héritiers d’icelui, tant en biens meubles qu’immeubles, rentes et autrement délaissés par ledit feu…

Additif : consentement du 15/02/1708.

Le sr Guislain COUPAIN bourgeois demt en cette ville.

Jacques DESMARET laboureur demt à Bilques lui a cédé son droit pour deux têtes qu’il prétend à la succession de Noel BOITEL, mais désire « en son regard d’estre en ses droits dans icelle succession comme sy led contract n’auroit esté fait ».

Ledit COUPAIN consent que ledit DESMARETZ jouisse et poursuive son droit, à ses frais et dépens…

Poster un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Les commentaires sont fermés.