Salaire d’un peigneur de laine en 1706

Gros de St Omer, convention 10 du 28/10/1706 (4E5/634)

Le Sr Louis Joseph VERDEVOYE marchand peigneur de laine en cette ville d’une part.

Antoine FRANCVILLE « natif divernier » comté de St Paul peigneur de laine de son stil d’autre part.

Le second comparant s’est engagé au service dudit VERDEVOYE tant en qualité d’ouvrier peigneur de laine que pour le service en ce qui concernera son négoce et sa maison en choses justes et raisonnables.

Il promet se rendre assidu à son travail et faire autant que lui sera possible le profit de son maitre, éviter son dommage et lui obéir en tout ce qu’il lui commandera de juste et raisonnable comme dit est, et ce pour le temps d’un an à commencer au premier jour de novembre prochain, moyennant la somme d’onze livres cinq sols par chacun mois que ledit premier comparant promet lui payer…

Le premier comparant sera libre « resilir » de la présente convention à la fin de chacun mois.

Le

11 livres 5 sols par mois : grosso modo ça doit faire environ 7 sols 5 deniers par jour (7,39).

Et les précédents salaires journaliers trouvés ou calculés :

Salaire d’un ouvrier tabacquier en 1722 (4 sols 4 deniers)

Encore un salaire d’ouvrier en 1722 (5 sols 9 deniers par jour, logé nourri)

Salaire d’un ouvrier en 1722 (plus de 6 sols par jour, logé nourri blanchi)

Salaire d’un ouvrier qualifié en 1715 (15 sols, il est premier ouvrier)

Salaire journalier d’un bailly en 1730 (4 livres 10 sols)

2 Commentaires

Classé dans Actes intéressants