Bauduin DUCATEL, « tout meschand quil estoit » !

 

Gros de St Omer, affirmation 45 du 14/02/1705 (4E5/1728)Jean CLEMENT âgé de 76 ans, Jean FROIDEVAL âgé de 56 ans, Jacques BIENAYME âgé de 56 ans, Nicolas CREPY âgé de 50 ans, Georges MAY âgé de 53 ans, François FROIDEVAL âgé de 46 ans et Jacques BOULANGER âgé de 47 ans, respectivement demt sous la paroisse d’Ecques.

Attestation après serment par eux faits et prêtés sur les interrogatoires à eux verbalement proposés de la part et en absence de Bauduin DUCASTEL fermier du château de rond.

depuis 18 ans que ledit DUCASTEL est entré dans la ferme et château de rond et dépendances, ils savent pour certain qu’il a curé et nettoyé bien et dument et en bon père de famille les fosses « becques et esch… » (rongé) des prairies dudit rond et Quiestède, qu’il a camionné les terres sur les prairies et spécialement sur le pré nommé la poulouce, où par son industrie , « tout meschand quil estoit », il l’a rendu bon et fructueux, et enfin par ses soins, peines, vigilances, grands frais, dépens et travaux, il laisse ce jour le tout en meilleur état et valeur que ledit DUCASTEL l’a trouvé à son entrée en jouissance.

Ils déclarent encore que lors de ladite entrée en jouissance, les viviers qui battent alentour des murailles dudit château étaient tout remplis, qu’ils ne les ont jamais vu relever ni entendu parler qu’ils aient été relevés, et que s’il est arrivé que quelques « becques fosses ou eschaux » desdites prairies se sont remplies, ce n’est point par la faute ni la negligence dudit DUCASTEL, mais faute de par le seigneur de Regnauville propriétaire dudit château, n’avoir point obligé le Sr de Cohem à relever la rivière dessous le pont « aham » (à Ham ?), qui faute d’écoulement fait regorger les coulants dans lesdits fosses becques et eschauts lorsqu’il arrive des eaux sauvages ou autre force majeure dont un fermier n’est jamais tenu.

Ce qu’ils savent pour être voisins dudit DUCASTEL, avoir été plusieurs fois sur les lieux et par ce moyen avoir reconnu la vérité susdite.

Et en particulier disent lesdits Jean et François FROIDEVAL et Nicolas CREPY être employés diverses fois par ledit DUCASTEL à curer lesdites becques fosses et eschau, même avoir empris de feu monsieur de Fiennes la vidange desdits viviers au devant dudit château, lequel seigneur n’a voulu tenir son marché.

Eschau : voir essiau (eschau)= Conduit pour l’écoulement des eaux.

1 commentaire

Classé dans Actes intéressants

Une réponse à “Bauduin DUCATEL, « tout meschand quil estoit » !

  1. Pingback: Bauduin DUCATEL, « tout meschand quil est...