Transaction pour un enfant naturel en 1711


Gros de St Omer, transaction 19 du 24/06/1711 (4E5/667)

Eloy TRICO (signe Antoine Eloy TRICO) jeune homme demt à Wavrans d’une part.

Catherine COCQUEMPOT jeune fille demt au même lieu d’autre part.

Les parties sont en procès pardevant les gens de loi dudit lieu à raison des prétentions de ladite COCQUEMPOT, tant pour sa défloration, frais d’accouchement, que tous autres à cause de l’enfant dont elle a accouché procédant des œuvres dudit TRICO.

Pour finir le tout à l’amiable, les parties, à l’intervention d’Antoine COCQUEMPOT père de ladite Catherine, ont convenu et transigé en la manière qui s’ensuit.

Moyennant la somme de 45 livres que ledit TRICO promet payer en dedans un mois à ladite seconde comparante, et huit livres qu’il promet payer audit Antoine COCQUEMPOT en résolution en partie des frais qu’il a fait, et encore moyennant qu’il promet payer les frais encourus à cause de l’arrêt fait entre les mains de Martin BAROY demt à Remilly Wilquin, ladite seconde comparante et son dit père ont quitté et déchargé pleinement et entièrement ledit TRICO de toutes leurs prétentions tant pour les intérêts civils, frais dudit accouchement de l’enfant qui est mort, dépens dommages et intérêts et généralement toutes autres prétentions…

Poster un commentaire

Classé dans enfants naturels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s