Evasion de la milice en 1707

4E15/1, Blanquart notaire à Ardres (AD Dainville), acte du 17/02/1707

Pierre DERICQ jeune homme usant et jouissant de ses droits demt au village d’Hermelinghen, détenu prisonnier es « prisons royaux » de cette ville.

Il s’est engagé en qualité de soldat milicien pour la communauté des jeunes hommes dudit Hermelinghen.

S’étant rendu en cette ville avec les autres soldats miliciens du gouvernement de cette ville pour en partir quand il en aurait ordre, il a été assez malavisé pour joindre Wallerand EVRARD garde et sergent de monsieur le marquis d’Alembon son parrain dimanche dernier treize de ce mois qui vint en cette ville, et l’a suivi au « sorty » des portes sous prétexte qu’il avait liberté d’aller où bon lui semblait, et « quand il se seroit veu hors de la ville il auroit pris le large et se seroit évadé ».

Le jour d’hier, ledit EVRARD fut enlevé et constitué prisonnier, ses bestiaux et meubles aussi enlevés et emmenés en cette ville pour sureté, ce qui a causé un très grand préjudice audit EVRARD, non seulement pas le dépérissement de ses effets et de sa famille, mais pour les sommes qu’il a été obligé de payer au grand prévost de St Omer, archers et plusieurs huissiers qui sont venus l’enlever de chez lui et qui ont été reprendre ledit DERICQ au village de Boucres chez le Sr CABOCHE avec lequel il serait de nouveau engagé.

Pour indemniser ledit EVRARD, il reconnait lui devoir 60 livres pour toutes pertes dépens dommages et intérêts, et n’ayant point d’argent pour le payer, il délègue ladite somme à prendre des mains de Charles MOUCHON laboureur au Mas paroisse d’Hermelinghen sur 120 livres qu’il doit recevoir et qu’il devait payer à défunt Antoine DERICQ frère du comparant, qui est parti de ce pays il y a deux ans .

Fait et passé à Ardres en l’étude du notaire, où ledit DERICQ est venu accompagné de Louis REMBERT garde des geôles et prisons.

Poster un commentaire

Classé dans Actes intéressants

Les commentaires sont fermés.