Biens de religionnaires fugitifs en 1692

4E16/30, Aubert notaire à Ardres (AD Dainville), acte du 19/05/1692

Nicolas TAUFOUR laboureur demt à la Pierre paroisse de Zouafques, Jean TAUFOUR laboureur demt à la Recousse aussi paroisse de Zouafques, Pierre TAUFOUR laboureur demt à Zouafques, François TAUFOUR laboureur demt à Zutkerque, reconnaissent devoir à damoiselle Marie NICQUET femme séparée quand aux biens de Nicolas DE WILLEMAND sieur de Miague, receveur des traites au bureau établi audit Zouafques 4000 livres d’argent prêté à diverses fois.

Somme pour survenir à leurs affaires particulières, notamment pour employer aux frais et dépenses faites pour parvenir à entrer en possession des biens meubles et immeubles abandonnés par Salomon, Elisabeth, Rachel, Sara, Marie, Judith DHOY, religionnaires fugitifs et absents du royaume, ensemble de ceux qui appartenaient à défunt Samuel DHOY aussi de la RPR (Religion Prétendue Réformée) leur frère, tous cousins germains du coté maternel desdits TAUFOUR.

Par la déclaration de sa majesté de décembre 1690 rendue en faveur des parents des religionnaires fugitifs, ils sont devenus héritiers de tous les biens meubles et immeubles délaissés en ce royaume par lesdits DHOY comme étant leurs plus proches parents.

Poster un commentaire

Classé dans religion

Les commentaires sont fermés.