Obligation pour un enfant naturel en 1729


Obligation du 02/07/1729 (4E16/50, Aubert notaire à Ardres)

Dominique LEMAIRE laboureur à Nielles d’une part.

Marie Marguerite DELPLACE fille à marier demt audit lieu d’autre part.

Les parties sont sur le point d’entrer en contestation au sujet d’avoir eu communication charnelle, dont est né un enfant male actuellement vivant.

La seconde comparante voulait s’allier par mariage avec ledit LEMAIRE pour réparer sa défloration, à quoi il a rebuté…

Pour éviter à tout procès et différent, les parties sont convenues de ce qui suit.

Moyennant la somme de 60 livres reçus comptant et 171 qu’il promet lui payer en plusieurs fois, icelui LEMAIRE sera et demeurera quitte entièrement avec elle de toutes prétentions généralement quelconques tant pour ses doléances frais de couches que des autres services qu’elle peut avoir rendu audit LEMAIRE… et entièrement libre de sa personne, sans que ladite DELPLACE y puisse former obstacle ou opposition.

Ledit LEMAIRE s’est en outre chargé d’élever nourrir et entretenir à ses frais et dépens ledit enfant comme procréé de ses œuvres.

 

On retrouve l’enfant plus tard :

 

Pierre LEMAIRE âgé de 20 ans fils naturel de Dominique LEMAIRE laboureur à Nielles les Ardres et Marguerite DELAPLACE, épouse le 13/02/1748 à Herbinghen Marie Michelle POCQUE fille de feu Jacques POCQUE en son vivant, vivant de son bien demt à Herbinghen et Marie BOULENGER ses père et mère, de cette paroisse. Témoins pour lui : son père demt à Nielles les Ardres et Louis LEMAIRE son frère notaire royal à St Omer ; pour elle : Jacques POCQUE son frère et Alexandre LOIER son oncle maternel maréchal, demt tous deux audit lieu.

Pierre LEMAIRE laboureur fermier à Nielles les Ardres, veuf en premières noces de Marie Michel POQUE, épouse le 22/01/1749 à Zouafques Marie Jeanne LEMAIRE, fille de Michel et feu Marie Antoinette FASQUEL laboureur et fermier. Témoins : Jean LAMBERT fermier propriétaire de Nielles y demt cousin germain par affinité de la contractante, Sr Dominique vivant de son bien à Nielles y demt père naturel du contractant, Michel LEMAIRE fermier laboureur de Zouafques père de la contractante…

1 commentaire

Classé dans enfants naturels

Une réponse à “Obligation pour un enfant naturel en 1729

  1. feuillesdardoise

    Un enfant naturel qui « finit » bien! Belle histoire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s