Un enfant naturel en 1735


Gros de St Omer, accommodement 51 du 23/12/1735 (4E5/879)

Le Sr Louis Joseph DUCROCQ bourgeois marchand demt en cette ville d’une part.

Marie Marguerite CARPENTIER jeune fille à marier demt en cette dite ville d’autre part.

Ladite seconde comparante a déclaré d’être enceinte des œuvres du premier et qu’elle a accouché  d’une fille dont le premier comparant s’est chargé et promet de la nourrir entretenir et alimenter ainsi qu’à son état et condition appartient, même de l’élever en la religion catholique apostolique et romaine.

Et comme il s’agit présentement de lui payer sa défloration, frais de gésine et d’accouchement, moyennant 70 livres que ledit DUCROCQ promet payer à ladite CARPENTIER, elle le décharge de toutes défloration frais de gésine et d’accouchement et autres choses qu’elle pourrait prétendre à sa charge, sans en pouvoir revenir pour tels causes raisons et prétexte que ce soit…

23/02/1737 : ladite Marie Marguerite CARPENTIER reconnait avoir reçu dudit Sr DUCROCQ 20 livres, de sorte qu’il ne restera plus que 20 livres à payer.

28/05/1738 : ladite Marie Marguerite CARPENTIER reconnait avoir reçu dudit Sr DUCROCQ 20 livres.

1 commentaire

Classé dans enfants naturels

Une réponse à “Un enfant naturel en 1735

  1. Pingback: Un enfant naturel en 1735 | Généa...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s