Apprentissage d’orfèvre en 1740


Gros de St Omer, promesse 3 du 14/06/1740

Le Sr François THOMAS marchand cafetier demt en cette ville et damoiselle Anne Françoise CHAUVREUIL sa femme d’une part.

Le sr Jacques Denis MERLEN marchand orfèvre demt en cette ville d’autre part.

Les premiers comparants prétendent de faire apprendre la profession d’orfèvre à Jacques Marie THOMAS leur fils et sont convenus avec ledit Sr MERLEN second de le laisser chez lui pendant l’espace de six années à commencer de ce jour, qu’il travaillera assidument.

À défaut de non assiduité ou maladie de leur dit fils, ils promettent et s’engagent de faire récupérer à leur dit fils le temps perdu, jusqu’au parfait entier des dites six années, sans prétendre aucune chose ni gain.

Ils promettent et s’engagent que leur dit fils sera très obéissant audit Sr MERLEN et faire tout ce qu’il conviendra et sera nécessaire dans ladite profession, et de payer les droits ordinaires aux doyens égards des orfèvres.

Moyennant quoi ledit Sr MERLEN s’engage de lui apprendre autant que faire se peut dans ladite profession et de lui montrer ce qui est à faire dans ladite profession.

 

1 commentaire

Classé dans apprentissages

Une réponse à “Apprentissage d’orfèvre en 1740

  1. Pingback: Apprentissage d’orfèvre en 1740 | ...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s