Apprentissage de boulanger en 1715


Apprentissage 1 du 18/01/1715 (AD Dainville, Caussien notaire à Calais, 4E55/197)

Jean VARLET bourgeois et Me cordonnier à Calais reconnait avoir mis pour apprenti en la maison de Philippe BOVE maitre boulanger audit Calais Jean VARLET fils jeune homme âgé de 21 à 22 ans ou environ, pour apprendre ledit métier de boulanger pendant le temps et espace de deux ans entiers, qui commenceront le 16/01/1715.

Pendant ledit temps, ledit BOVE promet et s’oblige de lui enseigner ledit métier de boulanger, de lui montrer et de lui rien cacher d’icelui, et le rendre parfait en icelui pendant lesdits deux années, même le nourrir et coucher.

Et aussi ledit Jean VARLET fils promet aussi d’obéir audit BOVE en tout ce qui lui sera commandé pour raison dudit métier de boulanger, sans qu’il lui donne aucun sujet de plainte.

Moyennant quoi ledit VARLET père promet et s’oblige de payer audit BOVE 100 livres pour lesdites deux années…

Deniers procédant audit VARLET fils de pareille somme de 100 livres qui lui a été donnée par défunte Marie DUCATEL sa tante par son testament, à son décès veuve de François COSE vivant maitre boulanger au faubourg dudit Calais.

Poster un commentaire

Classé dans apprentissages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s