Vente d’un arrentement de 1516

Et avec le patronyme VANVELDE/VANDEVELDE devenu DESCAMPS !

Gros de St Omer, vente 20 du 29/06/1674 (4E5/429)

Damoiselle Françoise COCQUILLAN veuve de Me Liévin WARNIER demt à St Omer.

Vente pour acquitter diverses dettes… attestées par Cornil DELEBOURRE bourgeois marchand et Pierre SEGARD jeunes hommes à marier demt en cette ville, témoins dignes de foi et de crédence…

Vente moyennant 24 sols au denier à dieu, 24 florins au vin du marché, à la demoiselle comparante et à damoiselle Jeanne sa sœur à chacune 60 florins pour un drap, 24 florins pour une jupe à ladite damoiselle Jeanne COCQUILLAN sa sœur, et pour deniers principaux 550 florins, reçus comptant d’Antoine MUNIER dit DE MARIGNA Sr de Chavaine sergent major entretenu au service de sa majesté lieutenant général du baillage de St Omer et damoiselle Jeanne LEFEBVRE sa femme.

Vente au profit dudit DE MARIGNA et sa femme de tout un canon et arrentement fief portant 50 florins par an par réduction de 60 florins 3 sols… lesdits 50 florins divisés ne six parties, savoir l’une de 13 livres 2 sols monnaie de quarante gros de Flandre la livre, l’autre de six livres onze sols, les deux autres de six florins huit sols chacune t la sixième de six livres onze sols…

…Rente et canon créé par Gilles DESCAMPS marchand demt à Stade paroisse d’Eperlecques au profit de monsieur Jean de BOURNEL chevalier Sr de Boncourt, de le Hollande, de Moulle et de Ralodingues ? pardevant bailly de la châtellenie d’Eperlecques le 03/05/1516…

… duquel arrentement Antoine COCQUILLAN bourgeois ne cette ville en a acquis le droit de Rolland BOURNEL seigneur dudit Boucourt le 22/11/1524…

… Arrentement reconnu exécutoire par Ansel ANCQUIER mari de Marie (BERNOEL ?) paravant veuve de Gilles VANVELDE et Jean SERPIERS mari de Marguerite VANDENVELDE fille ainée et héritière dudit VANDEVELDE par acte passé pardevant Denis de BERSACQUES escuier Sr de Monecove, lieutenant premier et général de monsieur le bailly de St omet le 08/03/1526…

Arrentement réduit par icelui COQUILLAN à 50 florins et divisé par ledit Antoine COCQUILLAN es dites six parties par contrat passé bailly et francs hommes de ladite châtellenie d’Eperlecques le 18/06/1640…

Arrentement échu à la comparante par le trépas de Rober COCQUILLAN escuier son frère qui fut fils et héritier de Robert, icelui de Guilbert et ledit Guilbert dudit Antoine son aïeul…

 

2 Commentaires

Classé dans Actes intéressants

2 réponses à “Vente d’un arrentement de 1516

  1. JLG

    Précision: Fief de RABODINGHES (ou ENGHES) à Moulle. En 1504 un  » de Bournel » est signalé comme seigneur de Rabodenghes, fief tenu en 1490 et 1333 par la famille du même nom (in « Statistiques féodales – Justin de Pas Tome 2 p. 649)

  2. Merci beaucoup de la précision.